Le compte à rebours a commencé pour ce qui est du lancement de la saison MotoGP. Ce sera pour la mi-juillet à Jerez. La dernière course disputée par les pilotes de la catégorie remonte à novembre 2019, ce qui veut dire une éternité. La pandémie et le confinement qu’elle a induit a changé le calendrier, touché le mental et réorganisé le paddock. Pour quelles conséquences concrètes ? On le saura bientôt mais Fabio Quartararo a déjà quelques idées sur le sujet…

C’est avec avidité que Fabio Quartararo envisage une saison 2020 remodelée et donc, pour lui, synonyme d’opportunités. Ce sera sa dernière apparition en tant que pilote d’un team satellite, avant de rejoindre l’équipe officielle Yamaha en 2021. Il sera cette fois très bien armé par la firme d’Iwata qui mettra à disposition une M1 dernier cri. Et comme, l’an passé, il a taillé des croupières au taulier Marc Marquez équipé d’une Honda façonnée pour lui, le tricolore pense légitimement qu’il peut mieux faire que lors de sa première année en MotoGP.

Une moto au niveau associée à une expérience acquise devrait ainsi renforcer l’idée que Fabio Quartararo, 21 ans, est l’anti-Marquez : « qu’ils m’appellent l’anti-Marquez ce n’est pas que ça me motive, mais j’aime ça », a-t-il assuré dans une interview sur GPone.com. Il ajoute : « je pense que Marc a eu une saison incroyable en 2019 et je ne pense pas qu’il va la répéter. Sinon, il va falloir inventer quelque chose ».

« L’année dernière il n’a fini que premier ou deuxième.  S’il le fait à nouveau, alors c’est que quelque chose ne tourne vraiment pas rond » s’amuse Fabio. « Avec plus d’expérience, cela aurait dû être plus facile pour moi de le battre. J’ai aussi fait beaucoup d’erreurs l’année dernière, comme au Sachsenring et à Silverstone, où je suis tombé dans le premier tour ».

Fabio Quartararo commente le choix de Pol Espargaró

Le fait qu’il soit encore dans une structure privée n’est pas pour lui rédhibitoire : « je pense que c’est possible, même si cela dépend beaucoup du soutien que le constructeur vous apporte. Je pense que si je me bats contre Márquez lors des deux dernières courses, Yamaha me donnera le meilleur. Au Qatar j’ai fait une simulation de course avec un très bon rythme et c’est ce que j’avais en tête. J’ai aussi utilisé le nouveau moteur, mais avec de nombreux kilomètres, donc la puissance sera encore plus élevée et cela me donne encore plus de confiance ».

Puisqu’il est identifié comme le premier rival de Marc Marquez, que pense-t-il d’un Pol Espargaró qui a choisi d’aller le défier directement dans son box en préparant son déménagement vers Repsol Honda ? « En principe, je dirais non, parce que je me sens bien chez Yamaha et je sais que j’ai une excellente moto. Mais Pol a un style agressif, qui correspond bien à la Honda et si Marc a remporté un sixième titre en sept saisons, cela signifie que la moto se porte bien. Dans la situation de Pol, j’aurais accepté ».



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team