Cette année 2020 aura révélé des situations inédites qui feront date. D’abord il y eu le confinement imposé par un Coronavirus par ailleurs toujours actif. Ensuite, un nouveau calendrier a été élaboré, inédit, ouvrant la saison en juillet. Mais entre deux, il y aura eu ce marché des pilotes, où des choses essentielles se seront décidées sans que la moindre course ne se soit disputée. Certains pilotes le regretteront amèrement. D’autres s‘en féliciteront. Parmi ceux-là, Jorge Martin. L’actuel pilote Moto2 aux couleurs KTM est promis au MotoGP dans le giron Ducati…

Dans cette mêlée qu’est devenue le marché des pilotes ces derniers jours, on relève comme un duel à distance entre KTM et Ducati, accéléré par Honda. La firme japonaise va débaucher Pol Espargaró du constructeur autrichien qui, du coup, doit prendre l’offensive. Les atermoiements de Dovizioso sur son renouvellement avec Ducati sont pris en considération. Surtout que la marque italienne est prête à mettre le grappin sur un de ses solides espoirs : Jorge Martin.

Le Champion du Monde Moto3 millésime 2018 est en effet attendu chez Pramac en 2021. Une perspective à laquelle l’Espagnol croit dur comme fer. A tel point qu’il aimerait voir les choses s’accélérer. Pour tout dire, il voudrait voir tout régler avant de retrouver la compétition en juillet à Jerez. Sur DAZN, il précise : « j’espère que nous aurons tout fermé pour que je ne pense qu’à la première course à Jerez. Car toujours au milieu de la saison des offres viennent à vous, vous commencez à penser à tel ou tel, et vous baissez votre niveau même si vous ne le voulez pas ».

Le bon style de pilotage pour une MotoGP

Attendre et se retrouver dans le feu de l’action, c’est aussi s’exposer à l’adversité et aux blessures, qui peuvent tout changer. Les augures sont pour l’instant favorables et Jorge Martin tient donc logiquement à signer son contrat pour le MotoGP : « je pense que je suis un pilote qui a de bonnes caractéristiques pour le style de pilotage pour une MotoGP. Je suis un pilote qui freine très tard, je soulève beaucoup la moto en sortant du virage et je pense que c’est quelque chose de très important en MotoGP », souligne-t-il.

Aux dernières nouvelles, sa place chez Pramac Ducati serait assurée, mais une contre-attaque de KTM ne serait pas à exclure…



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac