Chez Ajo Motorsport on jubile après ce nouveau doublé de ses pilotes Raul Fernandez et Remy Gardner, au terme d’un Grand Prix d’Aragon qui lui a aussi apporté le sacre au classement des équipes. La structure d’Aki Ajo a célébré sur le Motorland son cinquième doublé de la saison avec cependant des physionomies radicalement différentes pour ses deux pensionnaires qui restent en duel pour la couronne, puisque séparés de seulement 39 points à cinq courses du but. Mais KTM a déjà décidé de les récompenser à Misano…

Les couleurs KTM brillent en Moto2. Et pourtant, cette gloire vient d’un cadre Kalex dans lequel est inséré un moteur Triumph. Mais dans cette catégorie, c’est permis. L’étape d’Aragon a une nouvelle fois confirmé la domination de Remy Gardner et Raúl Fernández dans ce peloton. Si le premier cité a souffert sur la piste alors qu’on s’attendait à ce qu’il domine, le second a dominé alors qu’on lui prédisait les pires souffrances… Mais en le voyant rouler avec une insolente assurance vers sa cinquième réalisation de l’année, le rookie a fait oublier qu’il avait été opéré de la main une semaine plus tôt après un accident d’entraînement.

Au passage, Raul Fernandez a égalé le record de victoires pour un débutant dans la discipline détenu par un certain Marc Marquez en 2011. « Il y a une semaine, j’étais avec le Dr Mir pour la blessure », se souvient l’Espagnol sur motogp.com. « Quelques jours avant de commencer, je me suis dit que non, je ne pourrais pas courir. Au lieu de cela, la victoire est venue ! Je n’ai pas pensé à la douleur, j’ai juste poussé. C’était incroyable ». Les remerciements n’ont pas manqué pour le personnel médical, la Clinique Mobile, ses proches, puis il y a eu aussi une émouvante dédicace. « Cette victoire est spéciale, je la dédie à Hugo Millán et à sa famille : c’était un très bon garçon, c’était un moment très difficile quand il a disparu ». Concernant son coéquipier et rival il a précisé : « Remy fait une saison incroyable, il est toujours sur le podium et je suis très content pour lui. C’est un grand pilote, je peux apprendre beaucoup de lui. »

Justement, qu’est-il arrivé à Remy Gardner, qui a eu visiblement beaucoup de mal sur la piste ? « Cette deuxième position en Aragon, c’est comme une victoire pour moi », reconnait l’Australien toujours sur motogp.com. « C’est un circuit sur lequel je ne me suis jamais senti trop bien. Sam Lowes et Raúl Fernandez avaient un rythme bien meilleur et en quelques tours ils ont disparu. Au début, j’ai vraiment lutté. J’ai donc juste pensé à limiter les dégâts et à obtenir le plus de points possibles, jusqu’à ce que Sam chute, me laissant en deuxième position ».

Remy Gardner Ajo

Remy Gardner et Raul Fernandez piloteront la KTM lors des tests

Cependant, il a fallu rouler jusqu’à l’arrivée… « Dans les cinq derniers tours, j’ai eu des problèmes avec le pneu arrière. Les vibrations augmentaient de plus en plus, j’avais peur de ne pas finir la course ! ». Mais il a réussi à récolter 20 précieux points au vu des circonstances. Une leçon de régularité qu’il compte bien appliquer jusqu’à la fin des hostilités : « le top 5 est l’objectif pour le reste de la saison. La saison est encore longue, c’est un bon combat ».

Mais quid de cette récompense de KTM à Misano ? Sur les bords de l’Adriatique, il y aura une belle surprise pour les deux pilotes encore en duel mais qui poursuivront leur relation professionnelle en MotoGP, sous l’auvent Tech3. Il s’agira d’un essai sur la RC16, leur prochaine monture pour la saison 2022. « Ce sera mercredi, après le Grand Prix », a confirmé un Remy Gardner. « Nous aurons environ une demi-journée pour tester « la grosse moto ». Un grand merci à KTM pour cette occasion, ça va être très amusant ! C’est certainement un rêve qui se réalise, même plus tôt que prévu. Je suis concentré sur le Moto2, mais ce ne sera pas désagréable.”

Le compagnon de box ajoute, tout aussi heureux de l’opportunité : « c’est le bonbon pour le bébé. Oui, nous allons essayer la KTM pendant quelques tours, pas trop longtemps, mais ce sera certainement une bonne expérience ! ». Les fâcheries d’avant la signature du contrat avec KTM pour le MotoGP semblent oubliées

Remy Gardner

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández, Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP