Chez Honda, cette année, ce n’est pas ça. Le mur porteur Marc Marquez a cédé comme sa plaque à l’humérus et, depuis, le HRC est un champ de ruine. Les motos officielles Repsol ferment les grilles de départ, ont du mal à accéder à la zone des points tandis que du côté du team satellite, Cal Crutchlow ne joue pas les doublures et d’ailleurs tout juste les figurants. Voire même à présent les abonnés absents. Son patron Lucio Cecchinello lui cherche d’ailleurs déjà un remplaçant pour Barcelone…

Le syndrome des loges pour Cal Crutchlow sonne comme le symptôme d’une fin de carrière. Du moins chez Honda, car pour la suite, l’Anglais jure qu’il n’a rien perdu de sa motivation comme de sa détermination. D’ailleurs, il s’est positionné devant le motor-home Aprilia, au cas où. Reste qu’à cause de son avant-bras opéré, il a manqué Misano1, loupera le Misano2 de ce week-end et sans doute même Barcelone qui suit.

Il n’y a rien d’officiel de ce point de vue, mais son patron Lucio Cecchinello ne se fait pas d’illusions. A tel point qu’il a déjà sollicité auprès de Honda le nom du pigiste. Une option qui lui a été refusée catégoriquement : « nous avons essayé de demander à Álvaro Bautista, mais les Japonais veulent qu’il se concentre sur le programme Superbike. Ils ne veulent prendre le risque d’une blessure lors d’un éventuel remplacement. Nous sommes obligés de chercher un pilote pour Barcelone et nous sommes en contact permanent avec Cal pour voir s’il peut revenir ».

« Alberto Puig avait fait une offre à Pedrosa »

Heureusement pour l’équipe LCR, son deuxième pilote Nakagami se montre sous son meilleur jour cette saison. Au vu des bons résultats obtenus par le Japonais avec la moto 2019, Honda lui a donné pour le test de Misano la moto 2020 que Stefan Bradl, son testeur, utilise normalement. « Nous avons testé la moto 2020 mais il est tombé avec et nous sommes retournés sur la version 2019 pour trouver quelque chose de mieux en termes de configuration » commente Cecchinello.

Ce dernier en profite pour regretter l’absence d’un vrai pilote essayeur. Un sujet sensible puisqu’il amène à parler de Dani Pedrosa, qui a quitté Honda pour KTM, à qui il rend de grands services… « On a probablement besoin d’un pilote de test de niveau supérieur. Pedrosa a fait son choix. Alberto Puig lui a fait une offre, mais Dani avait besoin d’un changement d’air ». Ledit Puig n’est donc pas à blâmer sur ce sujet…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda