Ce matin, un communiqué de presse de la VR46 a officialisé sans réelle surprise l’utilisation de motos Ducati en catégorie MotoGP pour les trois années à venir.

Un passage pose toutefois question, à la fin de ce communiqué écrit dans un style inhabituel pour nos amis italiens.

Il se situe dans les propos de S.A.R. le Prince Abdulaziz bin Abdullah bin Saud bin Abdulaziz Al Saud : « Ce serait fantastique pour moi si Valentino Rossi pouvait courir dans les prochaines années en tant que pilote dans notre Aramco Racing Team VR46 avec son frère Luca Marini qui court déjà cette année avec le parrainage de nos marques KSA New Cities, MAIC Technologies, TANAL Entertainment Sport&Media. »

Cela officialise quasiment, s’il le fallait, la présence de Luca Marini dans l’équipe, mais, et surtout, cela apporte un certain crédit à l’hypothèse d’un Valentino Rossi continuant sa carrière au sein de sa propre structure.

Jusqu’à présent, cette solution n’avait été que le sujet de boutades de l’intéressé lui-même, lors d’un de son débriefing du jeudi à Jerez.

Valentino Rossi : « En ce qui me concerne, d’un côté cela ne changera pas beaucoup car je déciderai durant cette saison, et comme je le dis toujours, cela dépendra des résultats. D’un autre côté, cela pourrait aider car j’aurais peut-être encore une place si je veux courir avec mon équipe (rires). Car bien sûr, si je suis le boss et que je veux courir, je peux garder une moto pour moi (rires). Mais on verra. »

L’insistance déclarée du principal commanditaire du team suffira-t-elle à convaincre le multiple champion italien, où cela restera-t-il un vœux pieux ?
Il serait étonnant que personne ne pose la question, cet après-midi à 17 heures, lors de la conférence de presse en prélude au Grand prix des Pays-Bas dans laquelle Valentino Rossi interviendra…

 




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi