Jorge Lorenzo et les réseaux sociaux, c’est une union pour le meilleur et pour le pire, mais toujours enrichie et fleurie. Celui qui se dit heureux, mais qui cherche encore sa voie pour une vie d’après celle de pilote, a décidé, cette fois, de s’intéresser à trois de ses anciens rivaux. Et comme son père Chicho qui tient une rubrique sur la toile, ses avis sont concis et tranchés …

Le quintuple Champion du Monde aux 68 victoires en Grand Prix est un retraité qui veut exister dans une autre dimension. Il cherche à tâtons ses nouveaux repères, et il en est au moins un qui est acquis : celui de l‘exposition. En chanteur déguisé en corbeau, en riche vacancier, en dandy amoureux des belles choses de la vie ou en ancien pilote qui donne son avis sur ses anciens adversaires, Por Fuera aime être sous les feux des projecteurs. D’ailleurs, bientôt, on le verra dans un sketch du gendre « caméra cachée »…

A 33 ans, il se cherche donc, et se voit aussi commentateur télé ou manager de jeunes pilotes. Sur son Instagram, il s’est épanché sur les cas de Marc Marquez, de Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso. Récemment, il avait avoué toute son admiration pour un Valentino Rossi inoxydable car toujours sur la brèche à 42 ans. Quels sont les sentiments pour le trio précité ?

Lorenzo : “Marc Marquez est une légende

Commençons par Marc Marquez : « pour moi, c’est une légende. En tant que rival, je peux dire qu’il n’y a eu qu’un seul Marc Márquez ». L’octuple Champion du Monde n’est pas le seul à être posé sur un piédestal. Dani Pedrosa le rejoint en effet : « il est unique en son genre. Chapeau ! » s’exclame-t-il lorsque l’un de ses fans lui rappelle l’ensemble de l’œuvre du samouraï du haut de ses 1m60.

Il ne reste plus qu’Andrea Dovizioso, celui-là même avec qui il a continué à avoir des mots après que, pourtant, les deux hommes aient quitté l’aventure Ducati. Mais cette fois, Lorenzo ne cherche pas la polémique. Bien que … « Si c’est un champion ? Du moins pas en MotoGP. Mais il était probablement le pilote le plus intelligent et le plus constant de nous tous ».

Le Majorquin termine sur lui-même : « nous faisons tous des erreurs et vous auriez toujours pu faire mieux, mais aussi bien pire. Dans l’ensemble, je suis satisfait de ce que j’ai accompli » dit-il avant de conclure sur une question posée par un de ses tout de même 1,9 million d’abonnés sur le fait de savoir s’il a été le pilote avec le plus grand charisme… « Cela dépend pour qui. Je pense que j’étais un pilote avec ma propre personnalité, pour le meilleur ou pour le pire j’ai suivi mon chemin ». Un cap qu’il tient, même s’il ne sait pas encore quelle route il a emprunté.

Jorge Lorenzo fait l'actualité sur la toile ...

 




Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo