Marco Bezzecchi subit la domination des pilotes Ajo dans une saison de Moto2 où il était attendu pour s’affirmer, et ainsi convaincre d’une possible promotion en MotoGP. Un plan échafaudé sur la solide base de ses premières victoires en Moto2 l’année dernière, ainsi que ses cinq autres podiums. En 2021, il devait jouer le titre. Seulement voilà, il n’est que le faire valoir du duo d’enfer constitué sous les couleurs de KTM qui bonifie ainsi sa filière. Mais du côté de Tavullia, on a son académie où la solidarité joue à plein. Comme le montre Pecco Bagnaia…

Pecco Bagnaia est comme Morbidelli un pur produit de l’académie VR46 avec un titre mondial Moto2 en poche comme sésame pour entrer en MotoGP. C’est aussi presque le cas de Luca Marini, qui a joué dans le trio de tête l’an passé, mais ce dernier a d’autres arguments à faire valoir… Pour Bezzecchi, il serait de bon ton d’avoir la couronne mais l’affaire semble d’ores et déjà mal engagée. Cependant, avec 128 points marqués et quatre podiums, il ne démérite pas, à la troisième place du classement général provisoire.

L’idée dominante est cependant que l’on attendait mieux, ce qui n’est jamais bon pour une montée en MotoGP. Une trajectoire que prendra Remy Gardner, leader actuel au classement, avec une KTM RC16 aux couleurs de Tech3, et Fabio Di Giannantonio qui était assuré de son sort dès sa signature avec le team Gresini l’an dernier. Pendant ce temps, Raul Fernandez est convoité en raison d’un parcours qui fait oublier qu’il n’est qu’un rookie, de même que Joe Roberts, cité chez Aprilia.

Tout ça pour dire que Bezzecchi risque de rester sur le carreau. Mais heureusement, l’académie est là pour le remettre dans le jeu. Une solidarité que Pecco Bagnaia illustre avec ces derniers propos : “je pense que cette année, le niveau du Moto2 est très élevé. Bezzecchi fait un très bon travail, mais il est clair qu’Ajo a quelque chose de plus en termes de pilote et de package“, a déclaré Bagnaia, qui a remporté le titre Moto2 2018 pour VR46 avant de passer au MotoGP.Bezzecchi

L’avenir de Bezzecchi en MotoGP dépend de celui de Rossi

Si nous regardons les courses, il est clair que Marco fait de son mieux. Il se donne à fond dès le départ, à chaque fois. Je pense qu’il fait un très bon travail. Cette année, il est mieux préparé pour arriver en MotoGP. Mais pour le moment, l’équipe Ajo a trouvé quelque chose qui permet aux pilotes d’être toujours devant” ajoute l’Italien sur crash.net.

Le sort de Bezzecchi est lié à celui de son mentor Valentino Rossi. Si ce dernier prend la retraite, il est attendu pour être l’équipier de Luca Marini, à condition qu’il plaise aux saoudiens. Si ces derniers poussent le Doctor à être l’équipier de son demi-frère, alors Bezzecchi présentera sa candidature pour la Yamaha Petronas… Où il sera un candidat parmi d’autres, venus de la filière Petronas et du WSBK.

Bezzecchi

 



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia, Marco Bezzecchi, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2