Marc Marquez se prépare pour une seconde partie de saison qu’il sait essentielle pour la suite de sa carrière. C’est elle, en effet, qui déterminera dans quel état de forme véritable l’aura laissé son terrible accident de Jerez en 2020 et les événements comme les conséquences qui ont suivi. Son retour à Portimao et jusqu’au coup de sifflet de la mi-temps aux Pays-Bas était à prendre comme une remise en route… Tout de même marquée par une héroïque victoire sur le Sachsenring. Mais au mois d’août, sur le Red Bull Ring, c’est une autre période qui s’ouvrira…

Marc Marquez a fait son retour à la compétition MotoGP neuf mois après un accident majeur lors du Grand Prix d’Espagne 2020 à Jerez et, au Sachsenring, il a remporté sa première victoire, plus de 580 jours après la dernière réalisation comptabilisée. Cependant, l’officiel Honda n’est pas encore sorti de l’auberge. Sa forme physique est en effet toujours instable tandis que le volume qu’il a pris à Assen en raison d’un dysfonctionnement électronique de sa RC213V n’a pas été du genre à le rassurer.

C’est maintenant la trêve estivale, une période durant laquelle l’octuple Champion du Monde va devoir faire le plein d’énergie, physique et mentale… « Je veux me déconnecter de tout et ne rien faire, même mon corps en a besoin », a rappelé sur DAZN l’équipier d’un Pol Espargaró qui mène au classement des chutes avec 13 accidents après neuf courses. Lui en compte neuf alors qu’il a manqué les deux premières épreuves, et son frère Alex en regrette 10. C’est dire la difficulté de piloter une Honda en ce moment…

Marc Marquez

Marc Marquez a une crainte majeure

Marc Marquez ajoute : « je ne veux pas m’inquiéter pour l’épaule, le bras, tout. Le but est de reprendre l’entraînement à ma façon : motos, motos et encore motos. C’est ce que me demande la deuxième partie du championnat. Je ne dis même pas que je peux gagner, mais être plus régulier et ne pas avoir de rechutes, ce qui serait la pire des hypothèses ».

Les douleurs à l’épaule et à l’humérus droit donnent encore un certain inconfort, un an après ce terrible accident de Jerez. Comment sera-t-il début août sur le Red Bull Ring qui accueillera deux Grands Prix consécutivement ? « Pour le moment c’est l’inconnu » avoue-t-il et pour bien faire comprendre sa situation, il rappelle l’épisode d’avant le Grand Prix des Pays-Bas : « Mercredi, sans rien faire de particulier, j’ai appelé Alberto Puig et lui ai dit que je ne savais pas si je pouvais piloter ce week-end-là. J’ai eu beaucoup d’irritation, le jeudi le kiné m’a soigné et le vendredi j’étais fatigué. Mais le week-end ça s’est amélioré. Cela n’a pas empiré. C’est un peu étrange ce qui m’arrive ».

Marc Marquez compte 100 points de retard sur le leader Quartararo au championnat. De fait, l’objectif de l’Espagnol sera d’obtenir des résultats importants mais, surtout, de préparer la Honda RC213V en vue de la saison 2022 afin qu’il reprenne sa marche en avant. Il aura 29 ans et gagner des titres alors que la relève pointe déjà le bout de son nez sera de moins en moins facile…

Marc Marquez



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team