C’est un fait constaté à chaque Grand Prix et certainement aussi par Valentino Rossi : jamais le niveau du MotoGP n’a été aussi élevé dans son histoire, au vu des écarts constatés sur la ligne d’arrivée, et une nouvelle génération s’installe. Le symbole le plus visible en est Fabio Quartararo qui mène le championnat avec autorité sur une Yamaha qu’il est le seul à mettre à ce niveau, du haut de ses 22 ans. Les trentenaires, déjà, jouent leurs dernières cartes. Alors lorsqu’on l’on a la quarantaine passée, peut-on encore se bercer d’illusions ? la question de la retraite sera bientôt abordée par le Doctor dont la réponse pourrait s’imposer d’elle-même si, lors de la rentrée sur le Red Bull Ring, deux de ses anciens rivaux sur le retour pour un pige le mettaient à mal…

La rentrée du mois d’août sur le Red Bull Ring vaudra le détour à bien des égards. Parmi ceux-là, on note le retour attendu comme pigiste et wildcard des vielles connaissance Cal Crutchlow et Dani Pedrosa. Le premier cité remplacera chez Petronas Yamaha Morbidelli convalescent d’une opération au genou et le second fera de la mise au point pour KTM. Deux titulaires à présents semi-retraités, car ce sont aujourd’hui des pilotes d’essai.

Valentino Rossi

Valentino Rossi : la force de l’âge est-elle la faiblesse du pilote ?

Les deux vont sur 36 ans. L’Anglais a perdu le rythme depuis la saison passée tandis que l’Espagnol ne s’est plus inscrit sur une grille de départ depuis 2018. Une année qui a marqué le dernier succès du duo en MotoGP. Valentino Rossi a 42 ans, sa dernière victoire remonte à 2017, et il est toujours dans la compétition. Mais il a du mal et ses apparitions dans le top 10 sont rares cette année. Il va sans dire que le Doctor ne peut imaginer de voir ces anciens rivaux sur le retour lui tailler des croupières sur le Red Bull Ring début août. Et aussi parce que Vale sera toujours mieux armé en plus d’être toujours entraîné. Crutchlow ne devrait pas avoir la M1 dernier cri alors que Pedrosa roulera sur une RC16 KTM dont les derniers excellents résultats doivent beaucoup à Oliveira. Ce sera un épisode intéressant à suivre et aussi révélateur.

Valentino Rossi

 




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team