C’était annoncé dans les pronostics mais c’est maintenant un fait bien réel : il faudra compter sur Álex Rins et sa Suzuki dans la course au titre en MotoGP cette année. Pas seulement comme arbitre du duel habituel depuis deux saisons entre Marc Márquez et Andrea Dovizioso. Mais comme un sérieux candidat à la consécration. D’autant plus qu’il aurait un avantage, décelé par Marc Márquez. Et ce dernier nous dit lequel…

En seulement quatre courses cette saison, le pilote Suzuki Álex Rins est devenu un sérieux compétiteur dans le combat pour le championnat du MotoGP grâce à ses performances constantes. Avec 69 points, il occupe la deuxième place du classement général. A un point d’un Marc Márquez qui n’est pas surpris : « j’ai dit lors des essais en Malaisie qu’Álex serait en tête » se souvient le leader du classement général provisoire. « Il a terminé la dernière campagne dans de bonnes conditions et il a commencé l’année juste comme il était fort lors de l’intersaison » a déclaré Márquez.

Il reconnaît un avantage crucial avec Rins : « son point fort est qu’il n’a aucune pression pour le moment, ça viendra sûrement un jour, c’est vrai, mais pour le moment il est heureux quand il termine deuxième et s’il gagne, c’est fantastique. Même quand il finit troisième, il est tout autant heureux ».

Pour Márquez, le pilote Suzuki est certainement un autre adversaire dans le combat pour le titre. Rins et sa moto sont prêts. « C’est aussi important pour le championnat » reconnaît Márquez. « C’est plus de constructeurs qui se battent pour le titre ». À côté de Suzuki et Honda se trouvent aussi la Ducati et la Yamaha.

Andrea Dovizioso et Valentino Rossi sont après quatre courses à seulement trois et neuf points du leader du championnat. Comment Rins lui-même estime-t-il ses chances de jouer un rôle permanent dans le combat pour le titre ? « Je vais certainement essayer » assure l’équipier de Joan Mir.

Le pilote Suzuki est confiant en son potentiel : « après les essais hivernaux, j’ai dit que notre moto était assez bonne pour se battre pour la victoire, les courses ont été bonnes jusqu’à présent, je veux courir course par course et continuer à aller de l’avant. Nos résultats signifient que nous travaillons très bien ».

Jusqu’à présent, son point faible sont les qualifications. S’il résout ce problème, Rins deviendra probablement encore plus dangereux. Au passage, il a reporté sa prochaine visite chez le coiffeur : « j’ai dit que je pourrais me couper les cheveux si je remportais une course, mais je les garde finalement jusqu’à ce que je gagne le championnat ».

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team, Team Suzuki Ecstar