Marc Marquez se présente en ce moment sur son réseau social avec l’idée de convaincre qu’il a repris l’entraînement. Ce qui veut dire qu’il est toujours à considérer comme un pilote de course qui n’a qu’un seul et unique objectif : revenir en MotoGP, discipline qu’il dominait avant son accident de Jerez et, surtout, la gestion de sa blessure à l’humérus. Reste qu’aucune date n’est envisagée pour les retrouvailles avec une usine Honda qui a investi sur lui jusqu’en 2024. Un sujet sensible à propos duquel le sentiment dominant est un certain pessimisme …

Quand Marc Marquez retrouvera-t-il sa Honda ? Et dans ce cas, dans quelle forme sera-t-il ? Son niveau exceptionnel ne sera-t-il pas érodé par cette dure épreuve qui l’a tenu longtemps éloigné de la compétition ? Autant de questions qui interrogent sur l’impact qu’aura eu cette chute à Jerez sur la carrière de celui que rien ni personne ne semblait en mesure d’arrêter dans sa marche forcée vers les records.

Les observateurs ont une idée sur la réponse à formuler à toutes ces incertitudes. Et elle n’est pas bonne pour Marc Marquez. Chicho Lorenzo, dans un entretien accordé à Motosan commente ainsi : « un an à la maison, avec la possibilité que la blessure s’éternise, voire l’empêche de retrouver des performances optimales, c’est difficile à digérer. De plus, l’inactivité et les antibiotiques nécessitent une période de récupération physique, avec des périodes plus longues qu’une blessure de deux ou trois mois. S’il parvient à revenir à ce qu’il était avant, cela marquera une étape historique dans le sport mondial ».

Marc Marquez n’est pas attendu au Qatar

Zoran Filicic de son côté évalue ainsi la conjoncture Marc Marquez : « nous espérons que Marquez reviendra … Mais disons que je ne le vois pas comme l’un des favoris ». On notera aussi que les langues se délient au sujet de la gestion de la situation médicale de l’officiel Honda. De plus en plus, les expertises du docteur Mir et de son équipe comme celle du Docteur Charte sont critiquées. De son côté l’entourage de Marquez a toujours dit avoir eu confiance dans les docteurs qui ont décidé des deux premières interventions. La troisième a été faite par une autre équipe médicale. Et la crainte d’une quatrième chirurgie n’a jamais été levée.

La saison commencera au Qatar le 28 mars suer un tracé de Losail qui recevra ensuite le Grand Prix de Doha dans un schéma de double épreuve qui a été découvert en 2020 en raison de la crise sanitaire. Personne n’imagine que Marc Marquez sera de ce voyage. Stefan Bradl devrait être mobilisé, comme l’an passé, ce qui voudrait dire que le cas de Dovizioso a été réglé chez Honda

Marc Marquez devra encore attendre ...



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team