Marc Marquez n’est pas dans une phase de repos et de récupération, mais bien de reconstruction depuis qu’un cessez le feu a été prononcé depuis le tir nourri vécu pendant deux week-ends à Jerez. L’officiel Honda travaille en effet pour récupérer la force et les sensations de son bras droit dont l’humérus a été brisé après une violente chute subie lors de la première course de la saison. Une épreuve qu’il animait jusque-là en faisant une remontée qui restera dans les mémoires. Les hostilités vont reprendre ce week-end à Brno, et ce sera peut-être encore sans lui. Car depuis lundi, il est retourné sous le bistouri… 

Impossible n’est pas Marc Marquez. Quelques jours après s’être fait opérer l’humérus droit, l’octuple Champion du Monde remontait sur sa Honda pour tenter d’honorer de sa présence le Grand Prix d’Andalousie. Mais l’effort demandé au corps était trop fort. Depuis, il travaille avec acharnement pour recouvrer ses capacités. L’enjeu est de se lancer dans la course au titre après un abandon et un forfait. Le, tout avec la ferme intention de refaire au plus vite son retard et ainsi garder son sceptre. Certes, mais depuis hier lundi, cette opération commando demandée à son corps tourne mal. Sa plaque en titane n’a pas supporté le traitement de choc et elle a demandé à être remplacée par une autre plus conséquente. Du coup, on redoute le coup dur d’un autre forfait pour l’octuple Champion du Monde.

« Je n’abandonne jamais, ce n’est pas dans mes caractéristiques »

Avant de passer sur le billard, le phénomène de 27 ans abordait ainsi le prochain Grand Prix de la République tchèque : « à Brno, je ne serai certainement pas en forme à 100% » reconnaissait-il sur Fanpage.it. « Maintenant, je suis principalement concentré sur faire de mon mieux pour récupérer mon bras. Ce n’est qu’alors que je pourrai faire de la moto comme je le souhaite vraiment. Au Red Bull Ring, le 16 août, je serai certainement meilleur. Tous les circuits tournent à droite et comme mon problème concerne le bras droit, cela complique un peu les choses ».

L’Espagnol ne veut cependant pas abandonner le combat pour le gain du titre : « la priorité est de préserver ma santé, mais je crois toujours à la possibilité de remporter le titre. Nous avons encore plusieurs courses disponibles et tout est encore ouvert. Je n’abandonne jamais, ce n’est pas dans mes caractéristiques et je le ferai le plus longtemps possible » a-t-il conclu. Dans cette optique, Marc Marquez a sans aucun doute appris avec bonheur le rajout d’un Grand Prix européen au calendrier. Ce qui lui donne une occasion de plus de se refaire. Mais avec cette nouvelle opération, ce plus est peut-être devenu un moins…



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team