Jorge Martin a perdu gros dans ce Grand Prix de Saint Marin où il pouvait tout de même gagner beaucoup en partant de la quatrième place de la grille de départ. Mais il s’est laissé emporter par sa fougue et a voulu se frotter au leader du championnat Quartararo qui lui a rendu la monnaie de sa pièce. A partir de là, tout s’est enchainé, de la chute à deux pénalités avant l’abandon. Pendant ce temps, Bastianini faisait un festival jusqu’au podium pour recoller à 10 points du pilote Pramac pour le gain du statut du meilleur rookie de la saison en MotoGP…

Dans cette course à Misano, force est de constater que Bastianini a fait meilleur usage de sa GP19 que Jorge Martin de sa GP21. Pendant que l’Espagnol laissait sa dernière-née des Desmosedici au box, l’Italien se frayait un chemin avec autorité vers le podium avec son antique GP19. Au bilan, et à quatre courses du but, Martin et Bastianini ne sont plus séparés que par 10 points au championnat. Le label du meilleur débutant est encore loin d’être attribué.

Une situation qui ne pouvait que navrer un Jorge Martin qui pensait avoir déjà fait l’essentiel avec sa victoire et ses pole postions. Mais dans le MotoGP d’aujourd’hui, il ne faut jamais baisser sa garde. Sur sa course à Misano, l’équipier de Johann Zarco commente : « j’ai pris un bon départ, mais certains pilotes m’ont dépassé », rapporte le vainqueur de Spielberg 1, qui a chuté au 3e tour. « J’ai eu un peu de problèmes au début, mais ensuite j’ai pu rattraper rapidement mon retard. Je pensais pouvoir combler l’écart avec la tête de la course. C’est pourquoi j’ai essayé de dépasser Fabio. Mais il ne s’est pas laissé faire et il était très agressif. Puis j’ai perdu la roue avant ».

Jorge Martin Jorge Martin

Jorge Martin : “après la deuxième pénalité, il était inutile de continuer à rouler

La Pramac-Ducati de l’Espagnol avait aussi souffert après la chute. « J’ai peut-être trop essayé dans le virage en question. Mais nous étions forts. Puis un aileron de la moto s’est cassé et elle bougeait ensuite beaucoup dans les virages rapides. Il était difficile de garder la moto sur la piste. Après la deuxième pénalité, il était inutile de continuer à rouler. Je tiens à m’excuser auprès de l’équipe et j’essaierai de faire mieux lors de la prochaine course ».

Martin a également admis : « j’ai encore quelques problèmes avec mon pied lors des changements de vitesse. Mais ça va beaucoup mieux maintenant. J’aurais eu des problèmes à la fin dans cette course, mais je ne suis pas allé jusque-là. Au début, ça allait ».

Jorge Martin

MotoGP Misano 1 J3 : classement

Misano

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing