Le pilote Red Bull KTM Tech3 a clôturé cette première journée d’essais libres en Émilie-Romagne dans le top 10 et a toutes les cartes en main pour confirmer en qualifications demain.

Plutôt en retrait la semaine dernière sur ce même circuit de Misano, les pilotes KTM ont affiché leur rythme ce vendredi et se sont presque tous imposés dans le top 10. A l’image de Pol Espargaró et de Brad Binder, qui a même dominé les FP2, Miguel Oliveira a effectué de très bonnes premières séances, meilleures que celles du week-end dernier.

Pourtant, il avait réalisé de bons chronos lui permettant de se sauver en Q2 et avait terminé la course au 11e rang, juste derrière Espargaró. Avec désormais plus de données grâce à ce premier Grand Prix, le clan KTM a pu progresser et l’a montré en piste aujourd’hui.

Le pilote portugais s’est notamment affirmé parmi les protagonistes des deux séances d’essais libres, en évoluant régulièrement dans le top 3, avant de légèrement rétrograder. Au final, il décroche la huitième place au classement combiné grâce à sa cinquième position en FP1 et sa septième place en FP2, à seulement trois et quatre dixièmes du meilleur temps.

« C’était une bonne journée de travail. Je pense que nous paraissons en meilleure forme que la semaine dernière car nous allons bien plus vite. Mon rythme de course est très très bon mais malheureusement je ne pense pas que cela sera suffisant pour faire une bonne course. Nous devons être plus rapides lors des qualifications car il est inutile d’avoir un très bon rythme si vous ne partez pas devant, en particulier ici à Misano. Nous le savons depuis le week-end dernier et bien sûr nous en tiendrons compte lors des prochains essais en FP3. Nous devrons au moins être 2/10 plus rapides pour rester dans le top 10. Pour le moment, nous n’avons pas de gros problème mais il est vrai que je suis resté avec le médium pour faire mon chrono et que je n’ai pas utilisé le tendre à la fin de cette séance. »

Malgré cette prudence, la confiance est de mise pour le pilote du team Tech3, qui espère poursuivre dans la bonne dynamique de Misano 1 : « Nous avons encore certaines choses à ajuster pour demain matin, mais je me sens bien. Nous savons qu’en FP3 ça va être très serré pour passer en Q2 mais je crois que nous pouvons réussir à faire une bonne séance et un bon tour chrono. Mon chrono idéal est meilleur cet après-midi avec le médium que ce matin, donc je suppose qu’il me reste quelques dixièmes dans la poche pour demain. »

Brad Binder ayant fait le meilleur chrono en suivant Maverick Viñales. Il a été demandé au pilote portugais ce que cela apportait concrètement, et s’il allait essayer de faire la même chose demain pour tenter de trouver les 2/10 qu’il déclare lui manquer…

« Je dirais qu’il est certain que quand vous êtes derrière un pilote, vous pouvez voir différentes choses et que cela vous procure cette motivation supplémentaire qui joue de votre côté, car nous avons ainsi une référence à rattraper. Je ne pense pas que j’aurai besoin d’une roue demain pour faire mon chrono, mais si cela arrive, ce sera bien. Je ne planifie pas de prendre une roue, de qui que ce soit, et la seule chose à laquelle je ferai attention, c’est de ne pas donner la mienne à un quelconque pilote. »

Interrogé sur la moto de série qu’il utiliserait lors du test à Portimão, le pilote Tech3 est volontairement resté assez flou…

« Une Superbike, ce qui est la moto la plus proche de ce que nous avons, afin de découvrir le nouvel asphalte. Je ne vais pas rentrer dans les détails ou faire de la publicité pour des marques. J’ai différentes motos que je peux utiliser à Portimão, et même une voiture (Miguel Oliveira a remporté la BMW M4 lors du Grand Prix d’Autriche) ».

MotoGP Misano 2 J1 : chronos

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3