C’était la vraie formalité annoncée d’un marché des transferts qui doit encore nous livrer des secrets. Entre Alex Rins et Suzuki, l’idylle ne pouvait que se poursuivre et elle se prolongera en effet encore pour deux ans. C’est officiel, le contrat est revenu du Japon et il a pu être paraphé par les parties à la veille d’un Grand Prix de France très attendu. Suzuki va maintenant pouvoir se concentrer sur le second pilote qui ne sera pas forcément Andrea Iannone

Même si Joe le Maniac part favori, le poste d’équipier d’un Alex Rins confirmé est à débattre. L’Espagnol a été mis sur la GSX-RR en 2017, et il a été préféré à Johann Zarco. Après une première saison compliquée faite de blessures et avec une moto ratée, l’Espagnol de 22 ans a redressé la barre cette année avec un podium en Argentine. Mais aussi trois chutes en quatre courses…

Shinichi Sahara le Project Leader et Davide Brivio le Team Manager sont aux anges. Quant à Alex Rins, il déclare : « je suis très heureux du renouvellement de mon contrat. Lorsque j’étais en Moto2, le projet Suzuki était déjà ma priorité dans mon ambition MotoGP. J’ai été blessé lors de mes débuts avec eux, mais ils m’ont toujours soutenu. Nous avons travaillé dur, ce qui nous amène à cette saison, déjà marquée par un podium en Argentine. L’ambiance au sein de l’équipe a toujours été positive. J’ai confiance en eux et je suis certain que nous allons avancer vers de grands résultats. Il nous faut continuer ainsi et voir jusqu’où cela va nous mener ».



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar