Une fois la campagne qatarie échue, Jack Miller et Iker Lecuona présentent au moins deux similitudes : Face à des adversaires aiguisés comme des couteaux, ils ont été plutôt décevants, et il ont souffert du syndrome des loges, l’une ayant assurément une certaine part de responsabilité dans l’autre.

Nous n’allons pas retourner le couteau dans la plaie d’un pilote d’usine dans sa 7e année de MotoGP largement surpassé les trois autres bénéficiaires des GP21, ni appuyer sur le fait que le plus jeune des pilotes KTM a constamment été proche du fond d’un classement extrêmement serré à Losail.

Tout cela est maintenant passé et pour remédier à cette situation certainement pas facile à vivre, les intéressés se sont précipités en salle d’opération dès le retour en Europe. Hier, Jack Miller et Iker Lecuona se sont donc faits opérer du bras droit pour cause de syndrome des loges.

Comme pour l’Australien à Barcelone, tout s’est bien passé hier en fin d’après-midi pour le jeune Espagnol du team Tech3 KTM Factory Racing à Valence.

Iker Lecuona, après avoir passé la nuit à l’hôpital, devrait en sortir aujourd’hui et, comme Jack Miller, vise à être présent dès le Grand Prix du Portugal qui aura lieu la semaine prochaine.

« Très heureux ! L’opération s’est très bien déroulée. Merci au médecin et à son équipe pour les soins reçus à l’Hôpital IMED de Valence. »



Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing