Sommes-nous à la veille d’un changement total de politique concernant les pilotes chez Ducati ? On ne sait encore, mais les discours évoluent au fil des heures et, surtout, depuis que le nom de Jorge Lorenzo revient constamment dans la conversation. Il a été lancé par Lin Jarvis depuis Yamaha et il est arrivé chez Ducati qui, depuis, se dit à propos du Majorquin ni pour ni contre, bien au contraire. Paolo Ciabatti, directeur sportif de la maison rouge, qui se disait hier encore certain de la signature d’un Andrea Dovizioso qui renouvellerait ainsi son bail, affirme à présent qu’il faut laisser du temps au temps, tout en citant Jorge Lorenzo dans le paysage…

Ces trois dernières années, Ducati avec Dovizioso ont été les vice-champions du monde de Marc Marquez. Au vu de la valeur de cette adversité, il n’y a pas à rougir de ces accessits. Mais la répétition de ces secondes places révèle peut-être aussi la limite du couple italien qui doit se renouveler pour trouver la clé de la réussite face au phénomène de Cervera sur la Honda.

Alors, pourquoi ne pas repartir d’une feuille blanche chez les rouges ? Avec son ancien pilote Jorge Lorenzo, qui n’aurait renoncé à rien ? Un état d’esprit trahi par Lin Jarvis qui ne le considère plus comme un simple pilote d’essai en avouant qu’il avait décelé chez le Majorquin l’arrière-pensée d’utiliser une Yamaha qu’il connait bien pour se remettre dans le bain. Un scénario au départ surprenant, mais qui ne semble plus si improbable depuis cette dernière intervention de Paolo Ciabatti sur Sky Sport.

« Nous faisons des évaluations, nous sommes en pourparlers »

L’homme de Ducati, qui jurait jusque-là que le renouvellement d’Andrea Dovizioso dans ses rangs n’était qu’une question de temps, se montre à présent plus prudent… En n’écartant plus tout à fait le cas Jorge Lorenzo ! « Nous savons que Lorenzo voulait revenir en tant que joker, mais cette année ce ne sera pas possible. Il est acquis qu’il veut recommencer à courir, Lin Jarvis a déclaré que s’il voulait revenir, il y aurait deux constructeurs avec des places libres, Ducati et Aprilia ».

« Nous faisons des évaluations, nous sommes en pourparlers avec Andrea Dovizioso pour essayer de résoudre le problème 2020 sur le salaire. Car comme nous le savons, la situation est assez lourde pour toutes les équipes, également parce que de nombreux parrainages ont cessé ou ont été réduits. La chose la plus logique serait d’attendre quelques courses pour avoir une vision plus claire et ensuite prendre la meilleure décision ».

Reste que si c’est une question de salaire, peut-on imaginer un Jorge Lorenzo de retour sur la piste moins bien payé qu’Andrea Dovizioso parti à la retraite ? Ce qui semble certain, c’est que le blocage entre Ducati et DesmoDovi est désormais acté. Le seul pilote qui a actuellement un contrat pour 2021 dans le clan de Borgo Panigale est Jack Miller



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team