Ce n’est pas un secret, et c’est même un challenge lancé par l’usine Ducati elle-même : en 2020, le rôle d’équipier d’Andrea Dovizioso reviendra à celui qui sera le plus performant de la famille de Borgo Panigale. La compétition est donc ouverte entre Petrucci, tenant du poste, Jack Miller et Francesco Bagnaia. Si le premier cité a marqué son territoire lors des tests de Sepang en s’appropriant un meilleur temps, synonyme de nouveau record de la piste après trois jours de test, Pecco Bagnaia a aussi pris date…

Et pour cause : débutant dans la catégorie et au guidon d’une GP18, il n’a baissé pavillon devant Petrux que pour seulement 0,063 seconde… “Pecco”, qui a remporté huit courses du Championnat du Monde Moto2 en 2018 et a conquis son titre au terme du Grand Prix de Malaisie, a laissé Jack Miller et le vice-champion du monde Andrea Dovizioso sur les machines du GP19 derrière lui.

Mieux, il n’a jamais connu les affres de la chute après trois jours de test. Un bilan déjà solide qui n’a pas échappé au directeur sportif des rouges, Paolo Ciabatti : « nous apprécions l’attitude de Pecco. Il est très déterminé, sérieux » déclare-t-il sur Speedweek. « Ses performances nous ont enthousiasmé. Il est une recrue, la piste de Sepang est beaucoup plus rapide que Valence et Jerez, il a roulé en 1’58.3 min, ce qui doit être qualifié d’impressionnant. Même si on a des pneus tendres très rapides ».

Il se réjouit même : « nous avons fait un excellent choix avec son équipe d’ingénieurs. Nous lui avons donné Christian Gabarrini comme chef d’équipe, qui a non seulement connu le succès avec Casey Stoner, mais s’est également occupé de jeunes pilotes comme Jack Miller. Il l’aime beaucoup. Christian est très expérimenté et aborde les jeunes pilotes avec la bonne attitude. Il effectue donc la transition entre le Moto2 et le MotoGP aussi doucement que possible. Pecco a aussi dans le box l’ingénieur en électronique Tommaso Pagano, qui a travaillé pour nous dans l’équipe d’usine pour Jorge Lorenzo au cours des deux dernières années ».

Un ensemble qui, sans nul doute, fera parler de lui en 2019. Du coup, c’est Jack Miller qui a déjà pris un temps de retard…

Test Sepang J3: chronos

19Danilo PetrucciDucati GP191:58.239
263Francesco BagnaiaDucati GP181:58.3020.0630.063
343Jack MillerDucati GP191:58.3660.1270.064
44Andrea DoviziosoDucati GP191:58.5380.2990.172
512Maverick ViñalesYamaha M11:58.6440.4050.106
635Cal CrutchlowHonda RC213V1:58.7800.5410.136
741Aleix EspargarôAprilia RS-GP1:59.0220.7830.242
821Franco MorbidelliYamaha M11:59.1410.9020.119
930Takaaki NakagamiHonda RC213V1:59.1480.9090.007
1046Valentino RossiYamaha M11:59.1550.9160.007
1193Marc MárquezHonda RC213V1:59.1700.9310.015
1242Álex RinsSuzuki GSX-RR1:59.1800.9410.010
136Stefan BradlHonda RC213V1:59.3681.1290.188
1453Tito RabatDucati GP181:59.4851.2460.117
1536Joan MirSuzuki GSX-RR1:59.4861.2470.001
1620Fabio QuartararoYamaha M11:59.4971.2580.011
175Johann ZarcoKTM RC161:59.6401.4010.143
1844Pol EspargaróKTM RC161:59.7511.5120.111
1988Miguel OliveiraKTM RC161:59.9491.7100.198
2017Karel AbrahamDucati GP182:00.3782.1390.429
2155Hafizh SyahrinKTM RC162:00.7662.5270.388
2250Sylvain GuintoliSuzuki GSX-RR2:00.9902.7510.224
2338Bradley SmithAprilia RS-GP2:00.9952.7560.005
2466Mika KallioKTM RC162:01.0202.7810.025
25T2Nakasuga/FolgerYamaha M12:01.2433.0040.223
26T1Jonas FolgerYamaha M12:01.7193.4800.476

Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac