Chez KTM, on reste partagé entre le contentement d’avoir marqué des points lors des deux premiers Grands Prix de la saison et la déception de voir que, malgré les progrès, le pas décisif vers les sommets n’est pas encore fait. Car la concurrence a aussi évolué et les nouveaux venus n’apportent pas encore la contribution espérée. Johann Zarco souffre tandis que Dani Pedrosa est encore à l’infirmerie. Mais celui qui tient pour le moment la maison de Mattighofen, soit Pol Espargaró, promet des changements positifs dès le Grand Prix d’Espagne.

Le rendez-vous d’Austin de ce week-end devrait donc être le dernier en mode défense de KTM. Ensuite, il y aura Jerez, qui marquera non seulement le retour du MotoGP en Europe mais aussi un moment important dans le projet RC16. Pol Espargaró, qui a terminé douzième au Qatar et dixième en Argentine, promet en effet : « nous avons toujours su que les trois premières courses seraient difficiles pour nous. Nous serons mieux à Jerez. Nous y montrerons un bien meilleur niveau qu’actuellement. J’attends avec impatience la saison européenne et Jerez. Nous allons obtenir de bons résultats cette année ».

Une conviction née des résultats acquis malgré les difficultés rencontrées : « en Argentine, je me suis battu contre mon frère, il m’a doublé en ligne droite. Ils ont visiblement amélioré leurs performances par rapport à 2018. Si nous pouvons rivaliser avec Aprilia dans des courses qui nous sont difficiles, c’est bon signe. Maintenant vient le Texas, cela pourrait être la course la plus critique de l’année pour nous ».

Pol Espargaró termine sur Speedweek en faisant une allusion au team Tech3 promis pour avoir le même matériel que l’équipe officielle et au sein duquel le débutant Miguel Oliveira donne entière satisfaction : « l’équipe Tech3 a une moto très similaire à la nôtre, à l’exception de l’aérodynamisme où ils ont des spécifications différentes. En Europe, l’équipe d’usine reçoit de nouvelles pièces, ce qui pourrait augmenter l’écart par rapport à Tech3. Mais l’équipe Tech3 affiche une solide performance ».

On rappellera enfin que Dani Pedrosa se remet de sa délicate opération à la clavicule. KTM l’espère pour des tests au Mugello, à condition que les médecins donnent leur quitus.



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP