Le quintuple Champion du Monde à présent heureux retraité Jorge Lorenzo a épousé la cause du chroniquer des Grands Prix en montant son émission. Sur sa chaîne YouTube, son opus « 99 secondes » se veut le reflet de son point de vue sur les Grands Prix écoulés. Comment Por Fuera a-t-il perçu le dernier combat de Doha ? Voici la réponse …

L’échevelé Grand Prix de Doha a donné matière à Jorge Lorenzo à tenir le programme de sa nouvelle émission diffusée sur la toile. Et il commence fort à propos d’un Valentino Rossi qui a connu durant ce second rendez-vous de la saison sa pire qualification de carrière, avant de quitter le Qatar avec le maigre butin de quatre points en deux occasions sur le tracé de Losail : « Rossi m’a déçu ainsi que les fans. On attend toujours beaucoup de Valentino, mais terminer 21e des qualifications… Il a dit qu’elle n’était pas la pire de sa carrière, mais il est difficile de trouver moins bon. Dans la course, il était hors des points, ce qui est aussi difficile à trouver en ce qui le concerne en course sans qu’il y ait eu un problème ». Il est par ailleurs difficile de comprendre les raisons qui font une telle différence entre l’usine Yamaha et son équipe satellite, alors que jusqu’à l’année dernière, celle-ci dominait la première.

L’attention de Jorge Lorenzo se concentre aussi sur la belle prestation de son compatriote Jorge Martin. Personne n’aurait pensé le voir mener la course aussi longtemps. Et pourtant … « Martín est sorti de la pole position comme un missile, a atteint le premier virage en premier. Il a réussi à mener la course beaucoup plus longtemps que prévu. Il a mené 75-80% du temps et a surpris tout le monde. Je m’attendais à ce qu’il dure 3 ou 5 tours en première position ».

Jorge Lorenzo met une pièce sur Jorge Martin

La bataille entre Jack Miller et Joan Mir a aussi marqué Por Fuera qui commente : « je n’ai pas aimé la façon dont Jack a géré la situation. C’est vrai que Mir a été très agressif, mais je pense que Jack n’a pas bien réagi à la sortie du dernier virage. Dieu merci, ça s’est bien passé ». On rappellera que durant l’intersaison, un échange assez vif avait eu lieu via les réseaux sociaux entre le désormais officiel Ducati et Jorge Lorenzo.

Por Fuera termine son épisode sur un championnat encore impossible à lire après seulement deux courses sur le même tracé de Losail. Mais il y a quand même une tendance … « Il n’y a pas de leader clair », commente Jorge Lorenzo. « Il n’y a pas de pilote évident qui fasse la différence et tente de s’échapper. Je ne sais pas si cela apparaîtra tout au long de la saison, il se peut qu’au fur et à mesure Martin s’améliore, et qu’il puisse imposer sa domination. Ou que Marc Marquez arrive et commence à dominer. Pour le moment, il ne semble pas y avoir de leader évident qui remporte 3 ou 4 courses d’affilée ». Rendez-vous à Portimao, du 16 au 18 avril pour y voir peut-être un peu plus clair…

Classement Championnat MotoGP après Doha (2/19) :

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing