Avant que la saison ne débute, il était dit que l’arrivée de Valentino Rossi au sein du team Petronas lui donnerait comme un coup de fouet salvateur qui le remettrait dans la course. Malgré ses 42 ans, le fait de se retrouver avec un Franco Morbidelli qu’il a révélé, au sein d’une dynamique structure satellite qui a remporté six des 14 courses du calendrier 2020, allait lui faire gagner encore quelques temps dans sa prolifique carrière de pilote. Or, c’est tout le contraire qui s’est produit au Qatar. Une déception telle que certains réclament à nouveau que le Doctor prenne enfin sa retraite…

La quatrième place acquise lors des qualifications du Grand Prix du Qatar aura-t-elle été le chant du cygne pour Valentino Rossi ? Ce dernier a ensuite glissé jusqu’au 12e rang en course, mais le pire était à venir avec le Grand Prix de Doha suivant. 21e sur la grille de départ puis seulement 16e à l’arrivée. Dans les derniers moments d’une course sous haute tension, Le Doctor rendait une seconde au tour au futur vainqueur Fabio Quartararo qui lui a succédé au sein de l’équipe usine Yamaha.

Certes, le team Petronas a aussi pris l’eau avec un Franco Morbidelli qui a bu la tasse. Mais Valentino Rossi, lui, a touché le fond. Une situation qui ne laisse pas insensible ses compatriotes. On sait ce qu’en pense Lucchinelli à qui Vale a répondu. A présent, c’est le chroniquer et manager de pilotes Carlo Pernat qui se joint au concert de ceux qui veulent voir le nonuple Champion du Monde arrêter les frais en MotoGP. Une position qu’il avait par ailleurs déjà exprimée avant que cette saison ne soit lancée.

Carlo Pernat : « ça me fait mal de le voir comme ça »

Carlo Pernat dit ainsi à Rai Sport : « si j’étais Valentino Rossi, j’attendrais encore quelques courses et je prendrais une décision ». Et il ajoute : « ça me fait mal de le voir comme ça ».

Dans le cas où il n’y aurait pas d’amélioration de la compétitivité de Vale dès le prochain Grand Prix, le conseil de Pernat donné Vale est de commencer à réfléchir à la retraite : « si entre deux courses il voit que la situation ne s’améliore pas, il pourrait communiquer à Yamaha Petronas son intention de ne pas continuer en 2022. Cela leur donnerait le temps de chercher un jeune pilote à sa place. Pensez-y, Valentino ! » termine l’Italien…

Valentino Rossi Qatar



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team