La colère, pour l’instant, lui va bien. C’est l’état d’esprit de Pol Espargaró dans ce Grand Prix d’Autriche qu’il veut utiliser pour effacer la désillusion de celui de la République tchèque vécu une semaine plus tôt. Une course remportée par son équipier chez KTM, une consécration qu’il a vu de son box, puisqu’il venait e chuter après un accrochage avec Johann Zarco. Mais sur le Red Bull Ring, il ne s’en laissera pas compter. Il a les moyens de jouer sa carte. S’il reste sur ses roues. Or, en FP4…

Cette fois, Pol Espargaró na pas Brad Binder dans ses pattes. Il est pour l’instant la vedette de KTM à domicile. Mais il est aussi fébrile. Il raconte ainsi son samedi, qui l’a mis cinquième sur la grille de départ. Cependant, il aurait pu faire mieux… « J’ai été de plus en plus rapide lors de la quatrième séance d’essais libres, jusqu’à l’accident », a ainsi soupiré le pilote Red Bull KTM.

Après le meilleur temps global des FP1, FP2 et FP3 et le meilleur temps lors de la FP4 malgré une chute, Pol Espargaró comptait bien faire de même en Q2. Seulement voilà : « c’était une bonne journée, à part le matin où le temps nous jouait des tours et nous n’avons pas beaucoup roulé. En FP4, j’avais de loin le meilleur rythme de tous les pilotes sur la grille. C’est très important pour demain et pour la course. Dans l’ensemble, cette journée a été incroyable. Mais malheureusement j’étais assez agressif, j’avais un bon rythme et je devenais de plus en plus rapide dans cette FP4 quand j’ai fait une petite erreur. J’étais trop rapide, j’en étais sûr, le pneu avant était trop utilisé, c’est pourquoi je suis tombé. Bien sûr, cela ne m’a pas vraiment aidé pour les qualifications … »

« Nous avons raté la pole position de 162 millièmes de seconde après la chute. Imaginez à quel point les temps sont proches. Et après l’accident, j’ai dû passer à la machine de remplacement, ce à quoi je n’avais pas l’habitude. C’était quand même une bonne journée, même si nous pensons toujours mériter un résultat de qualification encore meilleur. Dans le dernier tour de la Q2, j’étais toujours sur un tour rapide, cela aurait suffi pour la première ligne, mais ensuite j’ai fait quelques petites erreurs. Si vous poussez et appliquez une pression, cela peut arriver. Pourtant, je ne peux pas me plaindre. Nous sommes heureux : nous sommes à la cinquième place, nous sommes prêts pour la course et prêts à nous battre » complète Pol Espargaró.

« Une grosse erreur que Ducati ait laissé échapper Dovizioso »

« Sans la chute en FP4, la pole position aurait pu être possible. Malheureusement, la moto n ° 1 a été détruite par la suite, et je ressens toujours une petite différence avec celle de remplacement. Mais il était important que je construise beaucoup de confiance dans mon rythme de cours. La perspective de se battre pour un beau résultat demain est plus importante qu’une meilleure position de départ. Il est important que nous soyons en deuxième ligne. Avec un bon départ, tout peut être changé … »

Il termine sur le fait du jour : le divorce promis entre Dovizioso et Ducati : « je ne suis pas à l’intérieur de Ducati, je ne sais pas ce que pensent les patrons de Ducati. Pour moi c’est bien mieux pour l’année prochaine, car c’est un rival de moins au championnat avec une moto gagnante. Mais pour moi, c’est une grosse, grosse, grosse erreur que Ducati ait laissé échapper Dovizioso. C’est un pilote qui, vous le savez, rapportera des résultats à la maison, donc pour moi c’est une grosse erreur. De plus, j’ai une grande estime pour ‘Dovi’, c’est un garçon que j’aime très bien, il est très gentil et je pense qu’il méritait tout ce qu’il demandait ».

MotoGP Red Bull Ring 1 J2 : qualifications



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP