Ce vendredi 27 août 2021, Johann Zarco a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone, au terme de la première journée du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote français qui figure à la 4e place du championnat.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Johann Zarco sans la moindre mise en forme, même si cela est partiellement traduit (vouvoiement en anglais, tutoiement en français).


Johann Zarco : « Je m’attendais à me sentir mieux ici à Silverstone. Avec les pneus usés, il n’est pas facile de conserver un bon feeling sur la moto. Cet après-midi, j’ai été plutôt loin à la fin de la séance car j’ai complètement raté le bon tour avec le pneu tendre : j’ai essayé d’attendre quelqu’un puis le pneu était un peu froid et je n’ai pas eu assez de temps. C’était donc complètement une grosse erreur de tactique. Ce n’est pas dramatique car il devrait faire sec demain matin, donc ce sera à nouveau une possibilité pour aller vite. Le bon feeling auquel je m’attendais ici ne vient toujours pas mais je pense que nous en sommes plus proches que ce que je pense car nous avons pu voir dans les datas des différents secteurs qu’il y avait de très bonnes choses et d’autres moins. C’est pourquoi il faut relativiser les choses pour faire un bon travail demain. »

Pensez-vous qu’un éventuel résultat hors du top 10 lors de la course vous éliminerait du championnat ?
« C’est possible mais je ne serai pas en dehors du top 10, ni demain, ni dimanche, car cet après-midi j’ai complètement raté le dernier run avec le pneu tendre. C’est pourquoi je suis 14e mais ce n’est pas à l’image du potentiel d’aujourd’hui. Ce n’est même pas la question. Pour la course, pour me sentir mieux, je dois progresser avec les pneus usés, mais pour un tour chrono je peux être avec les autres Ducati. C’était simplement une mauvaise technique et j’ai vraiment fait une erreur lors de la dernière sortie. »

S’agissait-il d’un problème de pneu préchauffé ?
« Non, non. Il y a une grande différence entre un pneu neuf et un pneu usé, et pour moi, pour le moment, cela me cause certains problèmes pour bien régler la moto. C’est pourquoi j’ai un peu peiné durant la séance. Comme je l’ai dit, la performance peut être bonne mais j’aimerais une plus grande régularité. »

Préparez-vous votre moto spécifiquement pour l’attaque ou la défense en fonction de la configuration du circuit ?
« Pour le moment, avec ce que je recherche, je ne prépare pas les séances de cette façon. Comme nous avons un moteur puissant, nous savons que la chose très importante en course est d’avoir la possibilité de conserver l’avantage au freinage. Prendre l’avantage grâce au moteur, puis freinez fort pour garder la position. C’est quelque chose où j’ai peiné un peu à Spielberg. Quoi qu’il en soit, quand vous avez la vitesse, tout arrive facilement, donc il s’agit davantage de régler la moto pour avoir la vitesse, puis vous pouvez jouer avec ce genre de stratégie durant la session. Mais comme aujourd’hui je recherchais la vitesse et la régularité, je n’ai pas pu travailler pour avoir toutes les choses qui permettent vraiment d’apprécier cette piste rapide. »

Pouvez-vous en dire un peu plus sur ce que vous avez vu dans les datas ?
« Comme je l’ai dit, la vitesse est là. J’ai simplement commis une grosse erreur à la fin de la séance. J’ai essayé d’attendre et de suivre quelqu’un, mais cela a été un peu trop long et mon pneu est devenu froid quand je devais attaquer dans le dernier tour. Il y avait 1’56 quand j’ai franchi la ligne, et ce n’était pas suffisant pour faire deux tours. Mais quand vous commencez avec le feeling des pneus froids, vous détruisez déjà votre chrono. J’ai vraiment eu une mauvaise tactique cet après-midi, et c’est pourquoi c’est dommage d’être 14e mais ce n’est pas dramatique. »

Aujourd’hui, le principal souci était le feeling ?
« Oui, depuis trois semaines j’essaie d’évoluer sur des choses mais pour l’instant je stagne et ça me fait même faire des résultats moins bons. Ça fait partie du chemin. Ici, la moto bouge pas mal et glisse beaucoup à certains endroits, et c’est ça qu’il faut réussir à contrôler. »

Malgré les conditions de demain matin, penses-tu pouvoir rattraper les 4/10 qui te manquent pour aller en Q2 ?
« Je pense que oui, et je pense que ça peut aller encore plus vite demain parce que cet après-midi il faisait très froid aussi. Il y avait 3° de plus par rapport au matin, ce qui est peanuts. Oui, je pense que demain matin la piste sera bonne pour améliorer, s’il ne pleut pas. »

Qu’est-ce que ça donne au niveau du grip et des bosses ?
« Je pense qu’avec la fraîcheur, il y a peut-être un petit peu moins de grip, mais au niveau des bosses la piste se comporte bien. Par rapport aux chronos, sans doute qu’il y a un peu moins de grip qu’il y a deux ans, mais franchement les bosses ne sont pas le gros souci : à mon avis, la piste a quand même gardé une bonne constance là-dessus. »

 

 

Résultats de la FP2 du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing