Simon Dubouloz vient de terminer une saison particulièrement motivante aux côtés de Marco Bezzecchi. Motivante jusqu’à se faire tatouer avec son pilote et son équipe (voir ici). Mais « pas que » !

Retour en arrière…

« Tomber » dans la mécanique en bricolant son premier cyclomoteur est une chose tout à fait banale, même pour un jeune Suisse dont la maman possède un atelier de maroquinerie près de Genève. Mais en général, cela engendre une passion qui disparaît peu à peu face aux exigences de la vie professionnelle puis sentimentale, ou vice versa…

Pour Simon Dubouloz, il n’en est rien : la mécanique sera son métier, et il s’en donne les moyens en quittant d’abord l’école obligatoire pour faire un apprentissage de mécanicien moto à Genève sur 4 ans (de 2008 à 2011). La suite est une année de « maturité professionnelle technique » pour servir de passerelle et aller en école d’ingénieur, en l’occurrence l’HEPIA à Genève (oui, la soufflerie en fait partie), en génie mécanique.

Mais après quelques mois, le jeune Helvète se rend compte que « mettre les mains dans le cambouis » lui manque et ne se voit pas travailler dans un bureau d’étude climatisé. Il quitte l’HEPIA en cours d’année et, en attendant de rentrer à l’École de la Performance, transforme l’atelier de maroquinerie de sa maman en atelier de sellerie moto. A longueur de journée, pendant des mois, il dessine, découpe, coud. Bref il apprend le métier, et fournit peu à peu les magasins de motos des environs.

Cela lui sert d’ailleurs à l’École de la Performance puisqu’il y réalise une étude sur les selles de course (influence du réglage de la selle, angle, hauteur, grip, etc.).

Au sortir de l’École, Simon Dubouloz fait un stage en Championnat du monde Moto3, dans le team Prüstel GP où il est maintenant embauché.

Il travaille toujours la sellerie en parallèle des Grands Prix et, petit à petit son nom se faisait connaître dans le paddock. Il ne fait que du sur-mesure pour les teams qui le sollicitent, soit pour des assises personnalisées, soit pour toutes sortes de cales pour le menton sur les boîtes à air ou pour poser ses fesses à l’arrière en ligne droite.

Il répare aussi les différents éléments et s’est fait une spécialité de faire figurer le drapeau national des pilotes sur leur dosseret : John McPhee, Alexis Masbou, Albert Arenas, Jakub Kornfeil, Gabriel Rodrigo, Tom Lüthi, Sam Lowes et Iker Lecuona sont ainsi ses clients, parmi d’autres.

Mais la vraie consécration est arrivée quand le garçon a pu offrir une selle à Valentino Rossi lui-même, au MotoRanch, grâce à la complicité de Marco Bezzecchi ! Notez le regard inquiet en attendant le verdict du Docteur… 🙂

Aujourd’hui, l’aventure continue mais Simon Dubouloz reste toujours disponible pour s’occuper de votre moto, quel que soit son style (Café Racer, moto de tourisme, moto de circuit, moto de collection, etc.) tout en partageant avec vous sa passion des Grands Prix.

Motards de Suisse, de Haute-Savoie ou du Jura, voire de plus loin, n’hésitez pas !

Automobile, aviation et nautisme
43 rue Ancienne, 1227 Carouge
+41 79 670 51 04

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Prüstel GP