La tension monte entre Ducati et Andrea Dovizioso au sujet du renouvellement du bail. Et ce n’est pas la blessure contractée par le pilote lors de sa course de motocross, autorisée par Ducati, qui va arranger les choses. Avant cet incident, la manager de Dovi s’est offert une fracassante sortie en mettant le nom de Jorge Lorenzo au centre des débats…

C’est un nouvel épisode dans le feuilleton qui met en scène les négociations en cours entre Andrea Dovizioso et Ducati. Et il serait même un rebondissement. Un coup de fouet qui risque de faire bouger les lignes. Une accélération en vue d’en finir, d’une façon ou d’une autre… Simone Battistella , manager du pilote de Forlì, a ainsi pointé du doigt l’équipe Borgo Panigale, l’accusant de n’avoir pas encore présenté d’offre à son client.

« Ducati parle avec Lorenzo »

Des mots très durs ceux rapportés par le journal espagnol AS, qui ne seront certainement pas bénéfiques à la sérénité des débats… « Dovizioso est ouvert à négocier son contrat avec Ducati, mais on ne lui a présenté aucune offre. Andrea est conscient qu’ils parlent à Lorenzo, mais cela ne l’inquiète pas. Ducati décidera s’il préfère Lorenzo ou Dovizioso ».

Le manager de Dovi enfonce même le clou : « nous ne demanderons pas l’aumône à Ducati ou à quelqu’un d’autre. Il a été trois fois vice-champion du monde au cours des trois dernières années et n’a pas besoin de se vendre. Il est actuellement très concentré sur la saison 2020 et attend les offres pour 2021 de toute équipe. S’ils n’arrivent pas, il partira en vacances. Mais cela ne signifie pas qu’il veut se retirer, car il a l’intention de continuer ». Ambiance…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team