Chez Yamaha, on a de cesse de se féliciter du travail d’un Fabio Quartararo qui semble comme au firmament cette saison. Le Français n’est ainsi pas seulement le leader de l’actuel classement général du MotoGP, il s’affirme de plus en plus comme le nouveau patron de la catégorie par sa maîtrise et sa vélocité. Derrière lui, c’est toute l’usine d’Iwata qui l’encense, à commencer par l’influent chef de projet Takahiro Sumi. Il faut dire qu’avec le tricolore, le Japonais sort d’une longue période de doutes, de critiques et de frustration…

Avec Quartararo dans les murs, il devient clair que personne ne regrettera vraiment un Viñales avec lequel le divorce a été prononcé. Un sujet qui reste un mystère pour Takahiro Sumi qui ne sait finalement pas trop quoi dire sur un Espagnol pourtant côtoyé durant quatre ans et demi… « Ce n’est pas si facile de comprendre certaines choses », a déclaré le chef de projet Yamaha YZR-M1. « Maverick a souvent eu du mal avec sa performance lorsque les choses ont changé. Nous avons toujours essayé de trouver le meilleur réglage pour toutes les conditions. Mais parfois on ne trouvait pas la solution qu’on voulait, alors il perdait beaucoup de temps. Cela signifie que si les caractéristiques du pilote ne correspondent pas à la configuration, les résultats en souffriront considérablement ».

Ce sujet étant évacué, Sumi parle du leader du championnat du monde Fabio Quartararo, qui a déjà réalisé sept podiums en onze courses MotoGP en 2021 dont quatre victoires. Il est aussi parti de la première ligne dans dix des onze compétitions. Cinq fois depuis la pole position, et quatre fois depuis la deuxième place.

Sumi

Sumi : “nous avons reçu la confirmation que notre développement va dans le bon sens depuis deux ans

« Nous sommes bien sûr satisfaits de sa performance », déclare Sumi. « Nous sommes à la première place du classement du championnat avec Fabio deux courses après la pause estivale ». Mais il précise une chose essentielle qui fait entrer le Français dans une dimension particulière au sein du staff Yamaha : « nous sommes d’autant plus heureux d’avoir reçu la confirmation que notre développement va dans le bon sens depuis deux ans. Nos actions concernant 2021 étaient correctes. Comme prévu, nous avons fait avancer notre développement de manière ciblée et sans confusion. C’est notre plus grand avantage ».

« Nous avons amélioré tous les aspects depuis l’année dernière. Cela commence par le moteur et continue à travers le châssis jusqu’à l’aérodynamisme », explique Sumi sur Speedweek. « Fabio en particulier a maintenant un meilleur feeling pour la moto. Cela lui permet de mieux aller à la limite. C’est la clé de sa performance ». Quartararo est ainsi incontournable chez Yamaha, et sa légitimité est d’autant plus solide qu’elle se bâtit sur des résultats incontestables. Yamaha a remporté douze courses de championnat du monde MotoGP en 13 mois, Ducati et KTM cinq chacune, Suzuki deux, Honda une.

Sumi



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP