Cette saison, les pauses sont courtes. Et même quand il y en a une, on trouve une journée de test. Ainsi, avant d’aller au Mans, certains pilotes MotoGP feront un crochet par Portimao, au Portugal, afin de découvrir le tracé qui servira de finale à cette année si particulière. Pour les pilotes titulaires, la découverte se fera avec des motos issues de la série. Pour les autres, dévolus aux tests, ils auront droit à la grande MotoGP. Ce sera le cas de Jorge Lorenzo qui va retrouver une Yamaha M1 perdue de vue depuis neuf mois. C’était dans le monde d’avant, une éternité… Il dévoile ses intentions pour cette journée de mercredi…

C’est une remise en jambe, même si le repos n’a pas vraiment été de mise pour les pilotes titulaires. Mais pour Jorge Lorenzo, ce sera plutôt carrément une remise en route. Le Majorquin sera en effet mercredi à Portimao sur la Yamaha M1 en tant que pilote d’essai. Enfin, pourrait-on dire. Le Majorquin explique sur AS : « le but de ce test de Portimao est de revenir sur la moto, car passer neuf mois sans piloter une MotoGP, c’est beaucoup, presque un an » commence le quintuple Champion du Monde.

« Je n’ai jamais eu autant de mois de pause et ce ne sera pas facile. De plus, c’est un circuit nouveau et compliqué d’après ce qu’ils disent, avec beaucoup de montées et descentes, avec des angles morts et autres … L’objectif est de faire un bon test, un bon réglage de base pour que lorsque les pilotes officiels arrivent ils aient plus ou moins la moto prête ».

Une expérience qu’il prend au sérieux, car il a l’intention de convaincre Yamaha qu’il a sa place dans le projet M1… « Je voudrais continuer comme testeur, car je pense que c’est, pour moi, qui aime les motos, un travail presque parfait. Il ne me manque que le sentiment de gagner et de se battre pour un championnat, mais pour le reste, il est parfait, car cela vous enlève presque toute la pression lorsque vous pilotez professionnellement, que vous vous entraînez pendant quelques jours et que vous avez beaucoup de temps libre. Je voudrais continuer ».

« La priorité est de continuer avec Yamaha »

« La priorité est de continuer avec Yamaha. J’espère qu’après ce test, ils seront satisfaits de mon travail et qu’ils souhaiteront continuer. Nous verrons quels sont leurs plans. Nous en parlerons après ce test » ajoute Por Fuera.

Sur le fait qu’il n’a pas roulé avant et donc depuis une éternité, et sur le sous-entendu que ce délai serait consécutif à ses contacts rapprochés avec Ducati durant un temps à propos d’un hypothétique retour, Jorge Lorenzo met les choses au clair : « non, non, il n’en est pas ainsi. La COVID a tout compliqué. Nous avions environ 15 ou 16 jours de test et à la fin, à cause de la COVID, en raison du problème logistique des voyages des mécaniciens du Japon vers l’Europe, je ne sais pas exactement pourquoi, mais cela n’a pas pu être fait car ils ne pouvaient pas voyager facilement et toutes nos séances ont été annulées ».

Il ne lui reste donc que cette escapade à Portimao pour convaincre Yamaha qu’il est encore effectivement bien utile…




Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP