Avant que le coronavirus ne mette tout le monde au pas, les pronostics allaient bon train sur une saison 2020 qui promettait beaucoup. Les tests d’intersaison avaient révélé un plateau aux valeurs resserrées, ouvrant la perspective d’un championnat plus ouvert que jamais. Un team privé, en l’occurrence Petronas, armé d’une Yamaha dernier cri avec un authentique espoir du calibre de Fabio Quartararo rêvait même tout haut d’un titre possible. Une perspective que Toni Elias décrit plutôt comme un fantasme irréalisable, et voici pourquoi…

Longtemps Toni Elias a été le dernier pilote dans la catégorie reine des Grands Prix à s’être imposé au guidon d’une moto nichée dans un team privé. C’était en 2006 au terme d’un Grand Prix du Portugal d’anthologie remportée à la régulière sur une Honda Gresini face à un Valentino Rossi qui lui tient toujours rancune des cinq points ainsi perdus…

Ensuite, il y a eu Jack Miller, toujours sur une Honda, mais aux couleurs de Marc VDS, sous le déluge d’Assen. Des circonstances exceptionnelles pour un épilogue qui ne l’a pas moins été. Enfin, on n’oubliera pas que Cal Crutchlow compte trois victoires en MotoGP, avec une Honda, décidément, de l’équipe satellite LCR.

Dont acte. Mais pour remporter un titre, jouer en privé est-il possible ? Toni Elias met le holà : « une équipe privée ne peut jamais aspirer au titre, c’est de la politique. Ils peuvent gagner des courses, comme cela s’est produit avec Cal Crutchlow. Mais même si une usine vous fait signer un contrat qui vous attribue une moto officielle et que vous avez signé ce contrat, cela n’arrivera jamais. »

Il précise : « Crutchlow n’aura jamais la moto de Marc Márquez, impossible. Même s’ils le disent. Un jour, Crutchlow prendra sa retraite et pourra parler comme je le fais maintenant. J’aimerais voir Cal avec une Honda officielle, ça poserait beaucoup de problèmes. »

Voilà un avis tranché qu’il serait intéressant de confronter à la réalité d’une saison 2020 concentrée et réduite avec un Fabio Quartararo sur une Yamaha Petronas dedans…

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team