Chez Honda, on s’est violemment déconfiné en assumant le fait de débaucher de chez KTM un Pol Espargaró qui se dirige droit vers le box Repsol, afin de le partager avec Marc Marquez. Ce dernier n’a pas encore fait de commentaire sur un sujet qui sera bientôt officiellement scellé. Cependant, il ne peut rester insensible face à une situation qui voit son propre frère viré alors qu’il n’a pas encore fait la moindre course en MotoGP. Le cadet, Champion du Monde Moto2 en titre, trouvera néanmoins refuge chez LCR. A la place de qui ? Sans doute de Takaaki Nakagami…

Le marché des pilotes était, jusqu’à il y a peu, focalisé sur deux sujets : la décision de Valentino Rossi sur son avenir. Et les négociations en cours entre Dovizioso et Ducati, usine qui a promu Jack Miller dans son team usine au détriment de Petrucci tout en attirant Jorge Martin chez Pramac… Au grand dam d’un blason KTM décidément bien malmené ces derniers jours !

Mais Honda a repris la main en s’accordant avec Pol Espargaró qui laissera donc sa place de fer de lance d’un projet RC16 qui s’en ressentira dans un premier temps. Le frère cadet d’Aleix met de fait le frère cadet de Marc hors-jeu. Sans qu’il n’ait rien pu démontrer, puisque la saison 2020 n’a pas débuté. Elle doit être sa première en MotoGP. Et donc avec la RC213V.

Marc Marquez est le taulier au HRC et il sera intéressant de voir comment il encaissera le traitement infligé à son frère. Même avec un contrat jusqu’en 2024, c’est le genre de blessure qui peut avoir des conséquences sur l’ambiance dans le box… Honda va donc devoir bien faire les choses, en assurant par exemple une belle position à Alex Marquez chez LCR Honda… Qui a déjà deux pilotes. Mais dont les contrats arrivent à échéance fin 2020.

Lucio Cecchinello, le patron de la structure satellite, a commencé à poser les jalons. Sur Cal Crutchlow, il se montre rassurant : « tout le monde sait que Cal a subi une blessure à la cheville et je trouve assez normal qu’après cet incident il se demande si 2020 pourrait être sa dernière année dans le championnat du monde de moto. Il a commencé à penser à une éventuelle retraite. Mais il commençait déjà à me dire à la fin de la saison dernière qu’il aimerait continuer et vouloir être là en 2021.

“J’ai vraiment le sentiment que Crutchlow va continuer”

J’ai vraiment le sentiment que Crutchlow va continuer, car cette crise et la rupture qui en a résulté lui ont montré que la vie sans course peut être assez ennuyeuse », a ajouté le patron de 50 ans. « L’adrénaline lui manque et si vous savez que vous êtes toujours compétitif, il est très difficile de tout arrêter ».

Les discussions entre les responsables de HRC et Crutchlow sont déjà en cours, mais sans la participation de Cecchinello. « Il parle déjà au HRC, mais je ne suis pas directement impliqué car il est pilote HRC. Mais de notre côté, nous serions plus que ravis de continuer avec lui. »

Voilà pour l’Anglais de 34 ans. Mais qu’en est-il du deuxième pilote LCR Honda Takaaki Nakagami ? Cecchinello est cette fois plus vague… « Nakagami a également un contrat qui expire en 2020, mais nous espérons que Honda envisagera sérieusement de prolonger son contrat. Parce qu’il le mérite vraiment.

“Nakagami ? cela dépendra des résultats des premières courses 2020”

Il a fait beaucoup de progrès, tant au niveau du style de pilotage que de la compétitivité. Je pense que tant que nous verrons encore des améliorations, Honda continuera de lui donner une chance. Mais cela dépendra bien sûr aussi des résultats des premières courses de 2020 », précise le responsable de l’équipe LCR Honda.

Nakagami va donc devoir se montrer sous son meilleur jour pour avoir un espoir de garder sa place. A défaut, il y aurait sans doute le WSBK, voire, pourquoi pas KTM, à la recherche d’un pilote expérimenté. On se souviendra qu’il y a un an, le Japonais avait maille à partir avec ses compatriotes de chez Honda à qui il réclamait un modèle 2020 de la RC213V. Un épisode qui est peut-être resté dans les mémoires des décideurs de Tokyo. On rappellera, enfin, que Nakagami n’a pas terminé la saison 2019 en raison d’une épaule mal en point qui devait subir une opération. Ce qui avait permis à Johann Zarco de faire quelques piges bien utiles…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez, Cal Crutchlow, Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda, Repsol Honda Team