Jorge Lorenzo en a fini avec sa carrière de pilote professionnel. Une épopée commencée à l’âge de 13 ans seulement et qui prend fin dans la douleur d’une blessure au dos encore à consolider et un mental touché, 18 saisons plus tard. Entre-temps, un parcours glorieux, la révélation d’un caractère bien trempé, et un final honorable puisque Por Fuera a ramené trois points de sa dernière course à Valence à son équipe titrée dans la catégorie qui lui est dédiée, au détriment d’une usine Ducati décidément fanny.

L’émotion était grande à l’arrivée de la finale de la saison qui s’est déroulée sur un tracé Ricardo Tormo balayé par un vent glacial. Des conditions qui n’ont pas refroidi les cœurs qui ont donné toute leur chaleur à un Jorge Lorenzo qui en terminait à la fois avec sa prestation et une partie de sa vie.

De retour dans son box, son fidèle mécanicien Juanito Llansá l’attendait, le seul qui ait vécu la carrière de Por Fuera depuis ses 13 ans jusqu’à ses 32 printemps et demi. Il arborait un « grand merci » écrit avec des lettres d’or. Et devant ses supporters, il a planté son dernier drapeau avec lequel il a colonisé un empire de «Terre de Lorenzo» de par le monde.

Carmelo Ezpeleta l’a chaleureusement embrassé dans le box et sa mère Maria a dédicacé un message très touchant : “tu ne souffriras plus.”

Triple couronne, triple couronne”, était le slogan scandé chez Repsol Honda. Lorenzo est allé au pied du podium pour voir son coéquipier Marc Márquez recevoir le trophée gagnant. Et quand Marc l’a vu, il a crié un grand “Jorgeeeeee” en faisant signe “bien joué”, le pouce en l’air.

« C’est dommage que Jorge prenne sa retraite après une telle année, il ne montre pas ce qu’il a été pour la moto espagnole : le premier champion de MotoGP et le deuxième dans la catégorie reine, et pour sa carrière. Il a beaucoup souffert, il a beaucoup de courage, parce que vous êtes ici pour gagner et quand ça ne sort pas, ça n’a aucun sens. Je le pense aussi, et Jorge montre comment ça se passe, il est venu le célébrer avec toute l’équipe et je lui souhaite le meilleur pour l’avenir », a déclaré Márquez.

Avec 3 titres en catégorie reine, Jorge Lorenzo est le troisième pilote espagnol de l’histoire derrière les 12 + 1 de Nieto et les 8 de Marc Márquez, soit un total de 68 victoires, 152 podiums, dont respectivement 46 et 114 en MotoGP. Durant sa carrière, il a été sacré cinq fois Champion du Monde.

MotoGP Valence J3 : classement

1 93 Marc MÁRQUEZ Honda 41’21.469
2 20 Fabio QUARTARARO Yamaha +1.026
3 43 Jack MILLER Ducati +2.409
4 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati +3.326
5 42 Álex RINS Suzuki +3.508
6 12 Maverick VIÑALES Yamaha +8.829
7 36 Joan MIR Suzuki +10.622
8 46 Valentino ROSSI Yamaha +22.992
9 41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia +32.704
10 44 Pol ESPARGARÓ KTM +32.973
11 53 Tito RABAT Ducati +42.795
12 82 Mika KALLIO KTM +45.732
13 99 Jorge LORENZO Honda +51.044
14 17 Karel ABRAHAM Ducati +1’04.871
15 55 Hafizh SYAHRIN KTM +1’16.487
Not Classified
29 Andrea IANNONE Aprilia 1 Lap
21 Franco MORBIDELLI Yamaha 9 Laps
9 Danilo PETRUCCI Ducati 14 Laps
5 Johann ZARCO Honda 14 Laps
27 Iker LECUONA KTM 14 Laps
35 Cal CRUTCHLOW Honda 17 Laps
51 Michele PIRRO Ducati 19 Laps


Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team