Valentino Rossi entamera en 2021 sa vingt-sixième saison au plus haut niveau de la compétition moto. A 42 ans, il donne le vertige et il restera sur une Yamaha qui donne des maux de tête. C’est ainsi que le couple pilote et constructeur, qui évoluera dans un team satellite Petronas, est considéré à la veille d’une campagne dont les premières manœuvres auront lieu la semaine prochaine au Qatar …

La saison 2021 en est à sa veillée d’armes et les premiers entrainements auront lieu dès l’entame d’un mois de mars qui offrira le Qatar comme théâtre d’opération. Parmi les évaluations avant d’entrer dans le vif du sujet, il y a encore et toujours un Valentino Rossi au palmarès figé, mais à la présence toujours affirmée. Il en est tout de même à affronter à 42 ans la troisième génération de pilotes…

Une réalité qui étonne jusqu’à Jack Miller qui commente sur la La Gazzetta dello Sport : « Valentino est comme Highlander, il fait face à une troisième génération … On ne sait jamais à quoi s’attendre de ce garçon et je ne l’exclus certainement pas. Même si les choses deviennent de plus en plus difficiles et que les années ne s’écoulent pas à l’envers. Mais mentalement il reste très fort, et il a un tel désir qu’on ne peut pas l’ignorer » dit l’Australien en faisant le point sur les forces en présence cette saison en MotoGP.

Valentino Rossi et le déclin physique

Dans sa chronique sur YouTube, Chicho Lorenzo se veut, comme à son habitude, plus direct : « Valentino Rossi a la possibilité de choisir. Il continuera d’être compétitif à moins qu’il ne subisse un déclin physique considérable, ce qui se produira. Tant qu’il aura la volonté et la motivation, il pourra avoir des opportunités qui se présentent toujours en course ».

Mais si le père de Jorge Lorenzo a une inquiétude à faite connaître, ce n’est pas à l’endroit du Doctor. L’Espagnol est ainsi plus soucieux du cas Yamaha en général : « chez Yamaha, je vois tout perdu et ils vivront plus des échecs des autres que de leurs succès. Tant qu’il n’y aura pas de renouvellement au sein de l’équipe, qu’ils ne prendront pas leur retraite et n’engageront personne de nouveau, ils continueront ainsi ». Une funeste destinée …



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team