Valentino Rossi est attendu en 2021 au sein du team Petronas, satellite de Yamaha, pour prolonger pour d’au moins encore un an sa prolifique carrière. Mais après un récent entretien avec BT Sport, il nous fait peur… En parlant de sa retraite ! Du moins de ses sentiments losrqu’elle arrivera, inéluctablement. Ce sera un moment si triste que le vivre sur un circuit fermé au public lui serait plus facile. Justement, en 2020, les Grands Prix seront à huis-clos…

Pour peu, Valentino Rossi nous ferait douter. Faisant le point sur sa situation, et alors qu’il se déconfine, laissant présager une reprise imminente de la compétition voulue par toute la planète moto, il jette un coup de froid sur le réchauffement en cours : « je n’ai pas peur de prendre ma retraite, je ne pense pas que ce soit le bon mot, mais je sais que le jour de mon dernier Grand Prix sera triste et difficile à gérer et à accepter » explique-t-il. « Parce que j’aime la course, c’est ma vie depuis plus de 20 ans, mais je n’ai pas peur. Pendant cette période, j’ai compris, mais je le savais avant, que je pouvais quand même m’amuser et cela rend ma décision plus facile ».

« Honnêtement, terminer ma carrière avec ce qui nous attend cette saison aurait aussi des aspects positifs » surprend-il. Puis il développe : « pour moi, ce sera très, très triste le jour de ma retraite, je ne vois rien de bon, je ne m’attends à rien de positif, juste beaucoup de tristesse et mauvaises sensations. Le faire sans fans, sans personnes autour serait plus facile ».

“Dans les semaines à venir je pourrais me décider, ce sera très prochainement”

Puis le Doctor revient sur son credo : « si je continue c’est pour essayer d’être compétitif, j’irai dans l’équipe Petronas si je pense que je suis compétitif, si je peux essayer de gagner des courses et de me battre pour le podium ». Certes, mais la décision pourrait tout de même se faire sans avoir fait de compétition au préalable… « Nous sommes fin mai, dans les semaines à venir je pourrai prendre ma décision, ce sera très prochainement ». On reste aux aguets, après que Ducati ait jeté son dévolu sur Jack Miller pour son équipe usine. Le premier Grand Prix MotoGP est quant à lui espéré le 19 juillet à Jerez.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP