Lorsque Marc Marquez pourra enfin retrouver sa Honda et le MotoGP, quelle prestation nous fournira-t-il ? Sera-t-il toujours aussi flamboyant, sera-t-il encore ce funambule expert en sauvetage désespéré ? Voire même, sera-t-il aussi rapide ? Des questions qui commencent à surgir alors que le spectre d’une troisième opération rode autour de l’octuple Champion du Monde. Cependant, certains ne sont pas en proie au doute. Ainsi Maverick Viñales…

Maverick Viñales sort d’une nouvelle saison décevante. Une de plus avec Yamaha, ce qui le rend acerbe lorsqu’il en fait le bilan : « elle a été normale. J’ai bien commencé et les premières courses de la saison ont été bonnes, j’ai fait des podiums et des records de piste, mais ensuite c’était un désastre, donc c’est difficile de dire que cette saison s’est bien passée, alors je dis que c’est c’était une saison “normale” ».

Il termine sur ce sujet : « en début de saison, nous étions compétitifs, tout le monde disait que la Yamaha était parfaite avec les pneus Michelin. Après cela, nous n’avons pas suivi le rythme des autres. Nous n’avons rien apporté de nouveau pour franchir le pas. Nous ne nous sommes pas améliorés. Pour le moment, je ne veux pas penser à ce qui m’attend, j’y penserai quand je serai au Qatar ».

Un moment qui nous amènera à début mars. Une période que l’on souhaitera enfin débrassée de cette COVID-19 qui a tout chamboulé cette année. Un contexte sensible offrant un format particulier que la blessure et le forfait de Marc Marquez ont exacerbé. Pour le coup, le MotoGP est vraiment entré dans ce fameux monde d’après…

Viñales : « personne ne sait ce qui arrive à Marquez »

Justement, comment Marc Marquez va-t-il l’appréhender ? Y retrouvera-t-il sa place d’avant ? Maverick Viñales a son idée sur ces questions. Il répond, en commençant cependant par ceci : « il est difficile de savoir ce qui arrive à Marc, personne ne le sait, il est vraiment difficile de comprendre la situation de l’extérieur ».

Et en effet, on ne sait si l’officiel Honda va devoir, par exemple, en passer par une troisième opération. Mais celui qui aura Fabio Quartararo comme équipier est habité par une certitude, malgré toutes ces inconnues : « en 2021, je suis convaincu que lorsqu’il remontera en selle, il sera immédiatement compétitif. Piloter une moto, c’est comme faire du vélo, on n’oublie jamais comment piloter une moto. Avec son talent, Marc n’aura aucun problème à revenir à ce qu’il était avant. Il lui faudra cinq tours, pas plus ». La question reste de savoir quand on pourra le vérifier.



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP