Si se lancer dans le monde de la compétition est généralement une aventure difficile, aléatoire et coûteuse, il existe néanmoins quelques passerelles qui, pour les heureux élus, représentent une formule de rêve pour progresser dans les meilleures conditions.

La plus connue est peut-être la célèbre Red Bull MotoGP Rookies Cup dont nous verrons la 2e manche de cette saison ce week-end au Mugello, mais, dans un genre différent, le programme bLU cRU de Yamaha permet, entre autre, d’être également pris en charge gratuitement afin de pouvoir progresser.

C’est ce qui vient de se passer cette semaine pour les 5 sélectionnés du projet bLU cRU à la septième édition du Yamaha VR46 Master Camp en Italie.

Comme nous l’a expliqué avec intérêt Eric de Seynes, le propos de ce stage est non seulement de progresser en pilotage mais aussi, et peut-être surtout, de prendre conscience des nombreuses autres qualités que l’on demande à un pilote aujourd’hui, qu’il s’agisse de conditions physiques, de communication ou d’ouverture d’esprit.

À cet effet, le néerlandais Finn de Bruin (18 ans), les Italiens Kevin Sabatucci (20) et Jacopo Facco (19), le Français Andy Verdoïa (16) et l’Espagnole Beatriz Neila (17) ont pu participer avec enthousiasme à de multiples ateliers, allant du Flat Track sur des YZ250F avec le multiple champion Marco Belli, au simulateur de course avec Franco Morbidelli et Andrea Migno, en passant par des séances sur piste au guidon des Yamaha R3 et YZ85 mais aussi du jet-ski sur des Yamaha GP1800 et EX Deluxe WaveRunners ainsi que de la salle de sport.

Au final, 5 journées de rêve vécues en groupe dont William Favero, Directeur du marketing Yamaha Motor Racing tire le bilan : « Une nouvelle édition du Yamaha VR46 Master Camp est terminée et, une fois de plus, c’est superbe de voir les pilotes faire preuve d’un tel engagement. Le Master Camp n’est pas une partie de plaisir, l’emploi du temps est complet, donc il teste l’endurance des pilotes. Ces derniers, cependant, ont maintenu une attitude positive tout au long de la semaine, et nous avons été très impressionnés par leur professionnalisme. Je tiens à remercier ces cinq talents pour leurs efforts vraiment remarquables. Grâce à leur travail acharné, les progrès réalisés en seulement cinq jours sont vraiment incroyables et montrent pourquoi le programme du Master Camp, ainsi que le projet cRU bLU de Yamaha, sont si enrichissants ».

« Yamaha est constamment à la recherche d’opportunités pour faire passer ses projets de course à l’étape suivante, à court et à long terme. Au cours des trois dernières années et des sept dernières éditions, le Master Camp a été un outil important pour réaliser l’un des points clés: soutenir les jeunes talents, en permettant aux distributeurs Yamaha de les nommer pour se rendre à Tavullia et apprendre des meilleurs pilotes et entraîneurs au monde. Nous ne pourrions pas être plus heureux puisque, jusqu’à présent, le Master Camp a pu accueillir 31 participants, dont une femme, de 13 pays, ce qui en fait un véritable événement mondial ».

« En outre, au nom de Yamaha, je tiens à remercier sincèrement Valentino, Alessio Salucci, tout le personnel du VR46, les pilotes de la VR46 Academy, qui ont joué un rôle clé comme instructeurs, ainsi que Carlo Casabianca, Marco Belli et Alessandro Marcianò. Un grand MERCI à Yamalube, Alpinestars, Akrapovič, Oakley, Pirelli, Descente, Saucony, la Division Marine de Yamaha Italie et la Capitaneria di Porto di Pesaro, dont la contribution à ce projet a été d’une importance capitale ».

Andy Verdoïa : « Le premier jour a été très bon. Nous sommes allés à la Fisio Gym d’abord et j’ai beaucoup appris de Franco et d’Andrea. À midi, nous sommes arrivés au Ristorante e Pizzeria Da Rossi. C’est un très bel endroit, très beau. Nous avons également visité le fan club et en devenir membre est un rêve devenu réalité ! Plus tard dans l’après-midi, nous avons passé du temps au Motor Ranch VR46. Le Flat Track est nouveau pour moi, mais en fait c’est vraiment sympa ! Vous pouvez glisser et dériver, c’est très amusant ! J’ai beaucoup appris de cette première séance de Flat Track, et je pense que c’est une compétence positive à avoir en préparation du reste de la saison WorldSSP300. J’espère en apprendre plus pendant cette semaine, donc merci à Yamaha et VR46, parce que c’est une grande opportunité et j’ai hâte d’en profiter davantage ! ».

« La deuxième journée a été très amusante ! Tout a commencé au MotoRanch VR46 dans la matinée. J’ai vraiment apprécié le moment que nous avons passé là-bas, surtout parce que nous avons beaucoup appris. Puis dans l’après-midi, avec la YZF-R3, nous avons fait pas mal de tours et je me sentais très bien avec les pneus Pirelli, j’avais un bon rythme. Je me sentais vraiment bien avec les pneus neufs, car vous pouvez faire un tour très rapide, mais c’était important pour moi de m’entraîner avec les pneus usés. Nous avons travaillé sur la régularité et fait de plus en plus de tours, et j’ai toujours réalisé le même temps à chaque tour. C’était une très belle séance d’entraînement et un bon entraînement pour le championnat WorldSSP300. Je me suis senti prêt pour la prochaine course à Jerez, où j’espère obtenir un bon résultat ».

« L’expérience que j’ai vécue le troisième jour était vraiment bonne. Le matin, nous avons fait une course d’Americana et c’était très sympa. J’ai eu une lutte acharnée avec Kevin pour la victoire, c’est donc quelque chose que j’ai vraiment apprécié ! Dans l’après-midi, nous avons roulé sur la piste du Parc Galliano avec les motos 85 cc. C’est une piste technique, mais nous avons pu la parcourir avec Niccolò Antonelli. Il nous a donné quelques conseils pour être plus rapide dans les virages et c’était super. En fait, la piste est aussi très bonne pour l’entraînement physique en raison des changements de direction rapides. Nous avons fait une petite séance de qualification et lors des temps combinés, j’ai terminé deuxième, donc je suis content ».

« Je tiens à remercier Yamaha Marine pour cette expérience avec le WaveRunner. J’ai beaucoup aimé ça. L’entraîneur était super, il nous a beaucoup appris et il nous a beaucoup amusés ! C’était aussi très agréable de rencontrer Franco et Lorenzo Baldassarri à la plage quand ils sont venus nous voir. Le soir, nous avons rencontré encore plus de pilotes de la VR46 et rencontré Valentino au MotoRanch. Les voir mettre en pratique ce que nous avons appris de Marco Belli était vraiment agréable à voir. Je suis vraiment heureux ! Ces expériences sont très agréables, et j’ai hâte de continuer le programme, même s’il ne nous reste qu’un jour ».

« Le 5e jour était bien, mais aussi un peu triste. J’ai beaucoup apprécié la cérémonie. L’ensemble du programme était très agréable. J’ai passé un moment incroyable ! La visite du siège du VR46 a été incroyable. Le bâtiment et l’intérieur sont très impressionnants, et regarder les vidéos de ce Master Camp ensemble dans le bureau de Valentino était quelque chose de spécial. Je tiens à remercier Yamaha et VR46 pour l’opportunité de participer à cette édition du Master Camp. Vous êtes incroyables ! ».

 

Tous les articles sur les Pilotes : Andy Verdoïa

Tous les articles sur les Teams :