Après la semi-confirmation de Valentino Rossi (voir ici), on s’attendait à ce que Yamaha apporte dans ses valises un nouveau bras oscillant en carbone lors du test privé MotoGP qui se déroule aujourd’hui et demain à Misano.

Et ce fut le cas !

Seulement, fait plutôt rare en Italie, si le Misano World Circuit Marco Simoncelli a ouvert ses tribunes au public moyennant contrepartie financière, la pit-lane est globalement restée une zone de travail pour les équipes, à l’abri des objectifs des photographes.

Aussi existe-t-il peu ou pas de documents montrant les principales évolutions testées par Yamaha aujourd’hui.

1/ La firme d’Iwata était censée apporter en premier lieu une deuxième évolution moteur après celle un peu décevante mise en piste à Brno, et, d’après nos premiers retours, celle-ci est beaucoup plus convaincante… même si les pilotes en demandent toujours plus !
Souhaitons donc qu’elle permette à Valentino Rossi, Maverick Vinales, Fabio Quartararo et Franco Morbidelli de se battre pour la victoire à chaque Grand Prix, d’autant que rien dit qu’il n’y aura pas une 3e évolution d’ici le début de saison 2020…

Valentino Rossi: “Nous avons testé le moteur avec le prototype 2020, il était important de commencer à travailler à Brno parce que nous faisons de petits pas mais nous avons besoin de plus, le pas en avant n’est pas aussi grand que nous en avons besoin. Nous ne nous sommes pas concentrés là-dessus toute la journée, car dans l’après-midi, nous avons travaillé avec les motos actuelles pour préparer les autres courses de cette année”.

2/ Le bras oscillant a bien fait son apparition aujourd’hui. Il semble similaire à celui en aluminium, à l’exception de l’évidement central servant de renfort qui a disparu. Il dispose d’une protection thermique au niveau de l’échappement, ce qui permettra de le reconnaître aisément dans le futur.
L’intérêt d’un bras oscillant en carbone, déjà utilisé par Ducati, Honda, Aprilia et KTM, semble se situer au niveau de l’harmonie entre le moteur et les pneus, permettant de mieux préserver ces derniers au fil des tours.

Valentino Rossi: “Je l’ai enfin testé et je m’en suis bien sorti. J’aime une moto très stable à l’arrière et ce bras oscillant m’aide. Je continuerai à l’utiliser demain et si je l’aime, je ne pense pas que nous aurons du mal à l’utiliser lors des prochaines courses”.

3/ Aujourd’hui, Maverick Vinales et Valentino Rossi ont également essayé un échappement double « façon Suzuki », mais cela n’ayant pas perduré dans le temps, il n’est pas évident que les techniciens de Yamaha soient satisfaits de ce test.

4/ Enfin, Valentino Rossi a également essayé des flasques de roue avant, un peu façon Ducati mais recouvrant la jante sur un angle d’environ 120° devant les tubes de fourche. Notre photographe n’a malheureusement pas eu le doigt assez vif sur le déclencheur…

Les essais se poursuivront demain.

Valentino Rossi: “Dans l’ensemble, une première journée positive, compte tenu également des chronos. Je suis dans le top 5 et globalement proche, donc je suis content, ça a été une bonne journée à cet égard aussi. J’ai mis des pneus neufs et j’ai attaqué, mais malheureusement j’ai freiné trop tard et j’ai chuté. Rien de grave de toute façon, juste une petite chute. Je pense que nous allons continuer à travailler sur nos motos actuelles, pour nous améliorer dès la prochaine course”.

© Photo Vinales : Moto.it
© Photo Rossi : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP