Aprilia réouvre son livre d’histoire avec cette appellation Tuareg qui rappelle que la firme de Noale n’a pas seulement arpenté les pistes et le bitume dans sa vie. Un souvenir du siècle dernier et du monde d’avant qui n’apparait que pour mémoire car le retour d’Aprilia dans le segment des trails se fait avec un opus tout neuf. Il se démarque même se ses sœurs équipées du même moteur 660 du point de vue du cadre…

Aprilia présente sur son réseau social son trail Tuareg. Une identité qui n’est pas nouvelle. Ainsi, la marque italienne a commercialisé sous ce nom une gamme de trail de 125 à 600 jusqu’au début des années 90. En 1989 on verra même la Tuareg 600 sur le Dakar. La moto était équipée du Rotax à 4 soupapes en version 600. Ses ventes furent anecdotiques par rapport à ses concurrentes japonaises. Les mêmes que la nouvelle génération va affronter, à commencer par la Yamaha Ténéré 700.

Aprilia prendra-t-il sa revanche ? Les arguments sont là, à commencer par le moteur 660 partagé avec la Tuono et la RS. Le bicylindre nous donne ici 80 ch et un couple maximal de 70 Nm. Le poids à sec déclaré est de 187 kg et le réservoir a une capacité de 18 litres. L’électronique voit également les débuts sur le crossover de la plate-forme APRC avec 4 modes de conduite et des aides électroniques telles que l’ABS commutable. L’écran TFT déjà vu sur Tuono et RS est en dotation.

 

Aprilia

L’Aprilia Tuareg part au combat avec un treillis

Mais contrairement à ses sœurs, qui arborent une structure à double poutre en aluminium, la Tuareg 660 propose un cadre treillis plus adapté à la vocation avec des plaques de renfort en aluminium, le même matériau que le bras oscillant. Les suspensions sont réglables.

La partie attendue sur le trail de Noale était la prou et la version officielle de la moto diffère des premières rumeurs qui ont circulé au cours de l’année. La face avant est composée d’un optique Full LED, qui reprend la signature lumineuse des RS 660 et Tuono 660.

Pour le moment Aprilia n’a pas communiqué d’autres détails. Il fait donc encore attendre pour connaître de son arrivée dans les concessions, et, surtout de son tarif.