KTM a un slogan « Ready To Race » pour le moins évocateur. La compétition est revendiquée chez les Autrichiens dont la marque serait à ce point profonde qu’on la décèlerait dans son ADN. De fait, on serait en droit de retrouver toutes ces bonnes dispositions dans la gamme du blason de Mattighofen. Si c’est peut-être le cas dans le segment des tout-terrains, on reste sur sa faim pour aller tâter du bitume. La RC8 n’est plus et les machines proposées sont des V2, dans un monde où même Ducati est passé au V4. Mais KTM aurait son idée sur la question …

Honda a sa CBR triple R et même une RC213V-S, Ducati a sa famille Panigale V4 dont les origines remontent jusqu’aux Desmosedici. Une liste non exhaustive qui trahit cependant la distance qu’il y a entre la gamme KTM et l’implication de la marque au plus haut niveau de la compétition en Grand Prix. Un delta qui ne préoccupait pas jusqu’à cette très bonne saison 2020 de la RC16, qui compte à présent trois victoires au compteur en MotoGP.

Il y a eu pendant un temps cette idée de sortir une RC16 avec le V4 alors calmé à 240 ch et le minimum de pièces exclusives pour garder un tarif aux alentours de 120.000 euros. Ce qui restait alors 72 000 euros de moins que la RC213V-S. Nous étions alors en 2014. Depuis, l’idée n’a pas fait son chemin. L’intention du patron Stefan Pierer a fait long feu, ce qui est rare chez KTM. Le directeur sportif Pit Beirer explique ainsi le pourquoi du comment : « nous avons d’autres priorités. Nous avons tant de belles idées… Mais malheureusement, la journée n’a que 24 heures ».

Une KTM pistarde animée du V2 de la Duke R ?

Certes, mais l’idée d’une moto performante pour la piste réservée à une clientèle exclusive n’est pas abandonnée. On apprend ainsi par Speedweek qu’une version carénée avec un guidon bracelet animée du V2 de 890 cc mis dans la Duke R serait dans les tuyaux. Le reste de la rumeur appartient au site germanophone qui illustre la démarche avec ces propos de Pit Beirer : « c’est le prochain produit que nous allons construire pour la piste et qui sera disponible à l’achat », est ainsi cité ke directeur de KTM Motorsport. « Mais la réplique du MotoGP n’est pas réalisable pour nous pour le moment ».

« Si vous voulez construire une telle moto de course aussi proche que possible de la version MotoGP, elle coûte tellement cher que personne ne veut ou ne peut la payer. Si nous réduisons la réplique jusqu’à ce qu’elle soit techniquement assez éloignée de la moto de course, cela n’a pas de sens non plus, si nous parlons d’une réplique. La réplique du MotoGP n’est plus à l’ordre du jour ». Mais une 890 pistarde, pourquoi pas, surtout que la réglementation du WSS va changer … Ducati fait ainsi déjà rouler une 955 V2. KTM est aussi engagé et WSS300.

 



Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP