Il y a une semaine, c’était en encadrant un stage pour les jeunes pilotes sur le Circuit Carole que le team manager de l’équipe GMT94 Yamaha chutait lourdement pour éviter un jeune stagiaire tombé juste devant lui. Il était transporté d’urgence à l’hôpital où plusieurs fractures étaient détectées, dont des côtes et une cheville cassées, ainsi qu’une fracture de la clavicule et un poumon perforé.

En ce jeudi, le jour où Jules Cluzel a battu le record du Circuit Carole, Christophe allait nettement mieux. « Le problème au poumon est réglé, expliquait-il. Tout le monde est rassuré parce que le poumon est recollé et n’est plus percé. On m’a enlevé l’assistance respiratoire que j’avais depuis neuf jours. »

« J’ai été opéré de la jambe pour la malléole et le tibia. Il reste encore le haut, c’est-à-dire les côtes et la clavicule. Je ne sais pas si on va les opérer, j’attends le médecin. »

L’équipe GMT94 avait diffusé auparavant le message suivant : « L’ensemble de l’équipe GMT94 souhaite vous remercier pour les nombreux messages de soutien que nous avons reçus suite à la chute de Christophe, hier au Circuit Carole. Nous avons pu lui en lire quelques-uns, même s’il reste pour le moment un peu faible. Au-delà des blessures, il en ressort une très grande satisfaction d’avoir pu éviter la collision. »

Le succès du record avec Jules Cluzel

« Le projet des deux records (Checa, R1, 2013 et Cluzel, R6, 2020) était complètement différent. En 2013, le Circuit Carole venait d’être repris par la Fédération Française de Motocyclisme, avec une vocation sociale. C’était un acte fort avec la Mutuelle des Motards, la FFM et la FFMC pour que Carole reste la propriété de la moto et du sport moto. »

« Beaucoup de carrières de pilotes ont commencé sur le Circuit Carole. En dehors de la mienne je pense à celles d’Alex Vieira, Thierry Crine, Christophe Bouheben, et d’autres comme Randy de Puniet qui ont commencé sur cette piste francilienne. »

Il y a eu des épreuves nationales qui ont accueilli de grandes stars comme Christian Sarron, et aussi Jacques Bolle qui à l’époque avait battu le record du tour. Il y avait donc une relation directe entre les Grands Prix et le Circuit Carole. »

« Puis ça a disparu au fil du temps avec certains pilotes français qui trouvaient que c’était un petit circuit, sans grandes courbes. Pendant ce temps, Johann Zarco s’entraînait sur un circuit de kart, comme Fabio Quartararo (avec qui j’en ai parlé très récemment) car ils n’ont pas la chance d’avoir un circuit comme Carole dans le Sud. Quartararo, Loris Baz et Jules Cluzel m’ont aidé quand j’organisais des stages pour les jeunes avec Yamaha. C’était ça le but du record de 2013. On a montré que contrairement à ce que disaient certains, ce n’était pas un circuit pour Mobylette et on a battu le record avec une 1000 dérivée de l’endurance, mais très préparée, avec des pièces spéciales »

« Pour ce record de 2020, on est dans une configuration différente. Avec des pilotes comme Garry McCoy, Gregorio Lavilla, Mike di Meglio, David Checa et Jules Cluzel, on a prouvé que Carole était un super circuit d’entraînement. »

« On est venu pour le montrer avec la moto du Championnat du Monde Supersport. Il y a des nouveautés en termes d’embrayage, d’électronique et de freins, qui vont nous servir pour la prochaine course »

« L’objectif n°1 n’est pas du tout le record, mais de mettre la moto au top pour l’ouverture du Championnat à Jerez. Si on l’avait voulu, on retirait 4 kilos et on gagnait 0.1, mais on ne l’a pas fait. Après la tentative de record de ce jeudi, on a remis les pneus course pour tourner en 59.000, ce qui était une sacrée évolution sur la moto. On s’est servi de Carole pour être bon en mondial. »

« Et on donne ainsi de l’enthousiasme à tous les pilotes français, avec un circuit qui est ouvert tous les jours, pour un tarif très raisonnable de 850 euros par an. »

« Ainsi tous les pilotes Yamaha participant à un championnat national ou international ont accès gratuitement à ce circuit les 1 et 2 juillet, avec l’aide de la Mutuelle des Motards. J’y serai avec les mécaniciens du GMT94. »

Photos © Mateusz Jagielski et GMT94




Tous les articles sur les Pilotes : Jules Cluzel

Tous les articles sur les Teams : GMT94