[WSBK] Aragon, J3, Course 2 : Superbe course de Rea, Lowes et Davies… derrière Bautista

par | 7 avril 2019

Comme la veille, on retrouvait sur la première ligne de la grille de départ Álvaro Bautista – (Aruba.it Racing – Ducati), Sandro Cortese – (GRT Yamaha WorldSBK Team) et Tom Sykes – (BMW Motorrad WorldSBK Team). La deuxième était composée d’Alex Lowes – (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), Michael Ruben Rinaldi – (Barni Racing Team) et Eugene Laverty – (Team GoEleven).

La grande question était si savoir si Álvaro Bautista allait réussir à remporter sa huitième victoire consécutive. Face à lui, et bien qu’il ait porté son total en carrière à plus de 2 000 points ce samedi, il n’empêche que MotorLand Aragón n’est pas l’une des pistes préférées de Rea, c’est même l’une des deux seules du calendrier 2019 où il ne s’est jamais adjugé de doublé.

Álvaro Bautista était enchanté de sa Course 1 du samedi : « Dès le début, j’ai essayé d’obtenir un avantage du premier tour en essayant de ne pas perdre ma concentration. Bien que j’aie eu une avance confortable sur les autres, je me suis vraiment beaucoup amusé avec la moto aujourd’hui, en glissant dans les virages et en en sortant à l’accélération, mais j’étais toujours concentré sur mon pilotage. À la fin, gagner la course et devenir le premier pilote espagnol à gagner en Aragón est un rêve, surtout avec toute ma famille et mes amis ici ! ».

Chaz Davies progressait en terminant derrière Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) pour s’adjuger la troisième position. Selon le Gallois, « Je suis très content de ce résultat, surtout d’être à nouveau sur le podium » déclarait-il. « Dans l’ensemble, nous avons progressé, même depuis les essais libres de vendredi » ajoute le représentant Ducati. « Nous avons juste besoin de régler quelques derniers petits détails pour être au point. Je pense que tout le monde a été capable de faire un pas en avant et nous commençons tous à prendre nos marques. On dirait que ça marche depuis le premier jour pour Álvaro, et je pense que c’est génial qu’il soit capable de montrer tout le potentiel de la moto alors que nous sommes encore clairement en train de chercher nos repères ».

Malgré une deuxième place de plus, Jonathan Rea conservait un moral solide « La position de la course d’hier ne pouvait être meilleure et nous avons atteint le maximum, même en partant de la dixième place sur la grille. Ce fut une course mouvementée pour moi et très excitante, avec beaucoup de dépassements. Dans l’ensemble, nous sommes très heureux des points et du podium, mais restons un peu déçus par l’écart par rapport à l’avant, trop grand ».

Après un excellent départ qui lui valait de figurer parmi les trois premiers au début de la Course 1, Tom Sykes était satisfait « Je pense que notre programme a débuté il y a quelques mois seulement et que le début de ce projet a été très rapide. C’est vraiment impressionnant ce que l’équipe BMW Motorrad WorldSBK a réalisé jusqu’à présent. Nous avons légèrement modifié la moto. Bien sûr, nous jouons un peu avec l’électronique, mais je pense que la plus grande différence par rapport aux manches précédentes est que nous avons beaucoup plus de virages ici, et je pense qu’il est clair de voir que nous sommes rapides dans les premiers secteurs et que nous ne perdons que dans le dernier secteur ».

D’après Marco Melandri, « Lors des essais, en pneu de course, ce n’était pas si mal, mais nous avons eu des problèmes en course. Nous avons un peu modifié les réglages pour essayer de trouver plus de vitesse, mais le freinage du moteur n’était plus aussi efficace et ma sensation avec la moto était pire qu’auparavant. Je n’arrivais donc pas à arrêter la moto. Dans les virages, la moto était très haute à l’avant et je n’avais aucune adhérence, elle ne voulait donc pas tourner. C’était difficile, mais mon potentiel ici est bien meilleur et c’est pour cette raison que je suis heureux de courir à nouveau ce dimanche ».

Sur la grille de départ, la température de l’air était relativement fraîche avec 14°. Leandro Mercado était déclaré inapte en raison d’une fracture suspectée d’un scaphoïde, après une chute samedi dans le Virage 12.

Álvaro Bautista en pleine forme

Le plus rapide à s’élancer au départ de cette course courte (10 tours, quelle que soit la longueur du circuit) était Álvaro Bautista devant Sandro Cortese, Alex Lowes, Tom Sykes et Johnny Rea. Michael van der Mark et Michael Ruben Rinaldi chutaient dès les premiers mètres.

Bautista creusait tout de suite un écart important avec 1.6 d’avance à la fin du premier tour devant Alex Lowes, Johnny Rea et Sandro Cortese. Chaz Davies se ratait un peu et passait à l’extérieur d’un virage, se retrouvant cinquième à 3.4. Michael van der Mark était reparti dernier, en seizième position.

2.5 derrière Bautista, Rea ravissait la deuxième position à Lowes. Davies quatrième résistait à Cortese, Laverty et Sykes.

Bautista stabilisait son avance à 2.4 devant Rea et Lowes. Davies naviguait seul en 4e position à 3.8 tandis que Laverty se battait pour la 5e place à 5.0 contre Sykes, Haslam et Cortese.

La BMW de Markus Reiterberger tombait en panne sur le circuit, permettant à van der Mark quinzième de rentrer dans les points.

4 secondes derrière Bautista, Lowes ravissait la deuxième position à Rea, tandis que Davies se rapprochait des deux hommes, surtout dans la ligne droite.

A 3 tours de la fin, Bautista se dirigeait vers la victoire avec 4.1 d’avance, mais la deuxième place était l’objet d’une magnifique lutte entre Lowes, Rea et Davies. La Yamaha résistait avec brio à la Kawasaki et à la Ducati.

Bautista accroissait encore son avance à 5.7 et franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur pour la huitième fois consécutive. La deuxième place, après une bagarre fantastique, revenait à Rea devant Lowes et Davies. Sykes se classait cinquième devant Laverty, Haslam, Torres et Cortese.

Classement de la Course 2 :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © worldsbk.com, teams et constructeurs