On ne s’ennuie décidément pas en WSBK. Scott Redding a ainsi signalé que si Kawasaki était vert de colère au sujet du tableau des régimes moteur maxi imposés aux constructeurs, l’officiel Ducati, lui, voyait rouge en regardant un certain type de pneu amené par le manufacturier unique Pirelli. Là aussi, il y aurait une injustice. Une question de poids, au sens propre…

« C’est assez injuste ». C’est ainsi que Scott Redding commente une situation d’allocation des pneus en WSBK qui ennuie sérieusement l’officiel Ducati. Le problème est le pneu SCX de Pirelli qui semble donner un avantage certain aux pilotes ayant une corpulence de jockey. Or Redding est plutôt de la morphologie d’un boxeur de catégorie poids-moyen. Alors il envoie son uppercut… « Je ne sais pas si certains pilotes n’ont pas les couilles pour dire quelque chose ou s’ils s’en moquent », a ainsi déclaré le vice-champion du monde 2020.

De quoi s’agit-il ? Pirelli a initialement conçu le pneu SCX pour la course Superpole sur dix tours. Comparé au pneu de course normal, le pneu SC0, le pneu SCX est plus tendre et permet donc des temps au tour plus rapides.  Mais cette performance supplémentaire n’est disponible que pour une durée limitée. Les pilotes plus légers mettent moins de stress sur le pneu et peuvent donc utiliser le pneu SCX en course, tandis que leurs homologues plus lourds et plus grands mettent trop de pression sur le pneu.

Scott Redding fait partie de ceux-là. « Notre plus gros problème ici est le pneu SCX », se plaint Redding. « Je sais qu’une poignée de pilotes utiliseront le pneu. D’autres veulent utiliser le pneu, mais cela ne fonctionnera pas ». Il ajoute : « vous devez penser au championnat maintenant. Cela pourrait avoir des conséquences désastreuses. J’ai vu d’autres pilotes utiliser le pneu. Je l’ai aussi testé. La question est de savoir si vous pouvez survivre aux cinq derniers tours. Si oui, c’est génial. Sinon, alors vous avez un gros problème ».

Redding : « c’est un jeu de hasard et je pense que c’est assez injuste ».

Redding, ajoute sur Motorsport-total : « c’est un jeu de hasard et je pense que c’est assez injuste ». Son coéquipier Michael Ruben Rinaldi est l’un des pilotes qui peuvent utiliser le pneu SCX. L’année dernière, Rinaldi a remporté sa première victoire en WSBK en Aragon. « Il sait qu’il peut l’utiliser comme les autres pilotes légers. Certains autres pilotes l’essayeront aussi, comme Jonathan Rea par exemple. Je pourrais peut-être l’essayer aussi » dit l’Anglais.

« Les temps au tour diffèrent énormément. Avec le pneu SCX, vous êtes environ 0,5 à 0,8 seconde plus rapide qu’avec le pneu SC0. C’est une énorme différence », explique le pilote Ducati. « Vous n’utilisez donc le pneu SC0 que pour terminer la course dans une position sûre. Mais pouvez-vous gagner avec ? ». Redding a déjà soulevé le sujet à plusieurs reprises et se demande pourquoi certains de ses collègues ne sont pas également à l’offensive sur le sujet.

Redding WSBK

 



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding