Rarement l’officiel Kawasaki Rea a été ainsi bousculé dans une catégorie WSBK qu’il domine depuis de nombreuses saisons. Depuis la course de Superpole à Phillip Island en 2020, Rea a toujours été dans les points et il est monté sur le podium à chaque course en 2021. Une belle série qui a pris fin lors de la deuxième course à Donington. Et l’Irlandais du Nord le paie au prix fort. Même s’il a mis un point d’honneur à finir sa course à la dernière place après sa chute, il doit en effet laisser les commandes du championnat à son rival et vainqueur de la manche Toprak Razgatlioglu…

Un changement qui ne s’est certes fait que pour deux points, qui pourront être repris dès la prochaine joute à Assen. Cependant, Rea a pris la mesure de son adversaire à Donington : « maintenant, il est également clair qu’il se battra pour le titre cette année », a déclaré le pilote Kawasaki. « Toprak passait sa journée et il faisait un excellent travail. Je dois maintenant tirer le meilleur parti de mes options. J’ai trouvé ma limite et j’en ai payé le prix ».

Rea était arrivé à Donington avec 20 points d’avance sur Razgatilioglu qui s’est d’abord rapproché à 15 longueurs après sa victoire dans la Course 1. Puis l’épreuve de la Superpole est revenue à Rea qui a mis le Turc à 23 points. La Course 2 a été synonyme de résultat blanc pour le pilote en vert alors que Toprak raflait la mise pour s’installer en leader au général pour deux unités.

« Tout va bien pour moi, je suis juste un peu frustré », a admis Rea sur Speedweek. « Un dimanche aigre-doux. Dans la course Superpole, je me sentais stressé parce que certains pilotes utilisaient des pneus pluie et nous utilisions des intermédiaires. Et après le tour de chauffe, je savais que les slicks auraient été le meilleur choix car presque tout le parcours était sec. Mais ça s’est bien passé et j’ai pu prendre les devants et gagner ».

Rea

Rea : “j’ai pensé que ce serait ma journée”

« Comme nous avons eu beaucoup de problèmes lors de la première course, nous avons changé de moto pour la deuxième course. Lorsque Toprak m’a dépassé, j’ai perdu du temps puis j’ai commis une nouvelle erreur dans la chicane. Mais je l’ai rattrapé rapidement et assez facilement. Alors j’ai pensé que ce serait ma journée », a poursuivi le pilote de 34 ans. « Je l’ai suivi pendant un moment, puis il a fait une erreur. J’ai continué pour garder mon rythme et le bon feeling. Au tour suivant, j’ai heurté une bosse et la roue avant s’est effondrée ».

« Pourtant, je me sentais mieux que samedi parce que je n’ai pas pu me battre dans la première manche. Maintenant, je viens de commettre une erreur et j’ai dû abandonner la tête du championnat ». Cette saison sera un vrai combat pour Rea qui doit à présent considérer Redding plus comme un outsider. Il est à 66 longueurs après un week-end anglais compliqué, pour lui comme pour Ducati

Classement Championnat WSBK après Donington :

Crédit classement wsbk.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jonathan Rea