Le pilote Yamaha Razgatlioglu a fait le spectacle à Donington dans cette première manche du championnat WSBK qui s’est déroulée sur une piste séchante. Auteur d’un départ de feu le propulsant de la 13e place sur la grille jusqu’aux  hommes de tête, il a montré toute son autorité, y compris à Jonathan Rea en lui prenant la tête de la course, qu’il a gardée jusqu’à l’arrivée. Une réussite d’autant plus grande qu’après le drapeau à damier, le Turc tant convoité par le MotoGP est tombé en passe d’essence…    

L’ironie aura voulu que le premier vainqueur de ce week-end anglais aura été escorté à la poussette par les deux pilotes Kawasaki Alex Lowes, troisième et Mahias, dans le top 10. Rea est second de cette joute et voit le Turc se rapprocher à 15 points au championnat.

Le podium aurait pu être tout aussi bien fait d’une majorité de Yamaha puisque Gerloff, qui a fait le spectacle, était troisième avant une chute. L’Américain, lui aussi recherché par le MotoGP, est revenu dans la course pour finir septième.

Razgatlioglu impressionne, Gerloff épate, Ducati déçoit

Le grand perdant de ce samedi est Scott Redding, qui a chuté et qui regrette à présent 65 longueurs de retard sur Rea tout en voyant Alex Lowes arriver à ses côtés. Une déception qui est aussi celle de l’usine Ducati en son entier, Rabat ayant eu un souci technique tandis que Bassani est le premier classé en Panigale à une modeste dixième place. Il devance Davies, qui ne gardera pas un souvenir impérissable de sa prestation. On finira avec une mention spéciale donnée à BMW, qui place ses deux pilotes dans le top 5. Chez Honda, on compte sur Haslam alors que Bautista n’y est toujours pas.

WSBK Donington Course 1 : classement

Crédit classement wsbk.com 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu