Garrett Gerloff a donc décidé en 2022 de poursuivre l’aventure chez Yamaha en WSBK alors que la rumeur lui prédisait un avenir en MotoGP sous les couleurs de Petronas. Un team qui avait apprécié sa pige à Assen en lieu et place de son pilote Franco Morbidelli qui se remet d’une opération à un genou. L’équipe et l’Américain se retrouveraient un jour avait pourtant juré le communiqué des hommes de Razlan Razali. Mais sur le même tracé d’Assen qui reçoit cette fois le WSBK, le sujet a été évacué avec ce nouveau contrat sur la R1, préférée à la M1, comme l’avait fait Razgatlioglu à Donington…

Razgatlioglu a préféré le WSBK pour deux ans de plus plutôt que le MotoGP avec Yamaha et Gerloff a pris la même trajectoire avec un contrat d’un an. La R1 aura-t-elle à ce point des charmes insoupçonnés qu’on lui préférerait sans hésiter une M1 qui ouvre les portes de ce qui est considéré comme le nec plus ultra de la vitesse moto ?

Gerloff a répondu à cette interrogation en précisant pourquoi il n’avait pas signé pour le MotoGP. En fait, la situation était bien plus simple que la rumeur la laissait entrevoir… « Je n’ai pas reçu d’offre MotoGP à ce jour », a souligné l’Américain sur Motosprint. « Ce sont des décisions difficiles que les équipes doivent prendre. Je n’avais que l’offre de Yamaha pour le Championnat du Monde Superbike et je l’ai acceptée avec plaisir ».

Il ajoute : « je suis content d’eux et de GRT. C’est une excellente équipe, je m’entends bien avec tout le monde. Je suis dans une équipe de haut niveau et je n’ai jamais eu le sentiment de manquer d’informations. Ou qu’ils manquent d’expérience. Je ne vois rien de spectaculairement différent pour moi dans l’équipe Pata. J’y travaillerais aussi avec d’autres personnes que je devrais d’abord connaître. Et j’ai le même matériel que les pilotes de l’équipe d’usine ».

Garett Gerloff et son Grand Prix à Assen :“il aurait mieux valu ne pas l’avoir fait”

Gerloff ayant roulé avec la M1 à Assen, il a ainsi pu comparer avec la R1 : « c’était peut-être pire d’avoir l’expérience en MotoGP parce que sur j’ai roulé en Superbike comme j’ai appris avec le MotoGP. Les caractéristiques des deux motos sont très différentes, il aurait mieux valu ne pas l’avoir fait ». Décidément, les Grands Prix ne jouissent pas en WSBK de toutes les faveurs…

Gerloff n’a donc eu aucune proposition de Petronas et/ou de Yamaha pour le MotoGP. Par manque d’intérêt ou de réactivité ? Ce qui est sûr c’est la succession de Viñales et aussi possiblement celle de Rossi sont toujours aussi compliquées à organiser.

Garrett Gerloff a effectué de nombreuses manœuvres de dépassement lors de la première course de superbike

 



Tous les articles sur les Pilotes : Garrett Gerloff

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team