Le samedi, Andrea Locatelli avait confirmé lors de la Course 1 l’écrasante domination de sa Yamaha R6 sur celle de Jules Cluzel (GMT94 Yamaha), sur les ZX-6R de Philipp Öttl (Kawasaki Puccetti Racing) et de Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) ainsi que sur la F3 675 de Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse) et la Yam de Steven Odendaal (EAB Ten Kate Racing).

Après cette Course 1, Jules Cluzel déclarait : « L’objectif était de marquer 20 points, et voilà chose faite. Je suis forcément satisfait, car, notamment, la moto m’a permis de me sentir en sécurité pour assurer cette 2e position. Bien sûr, j’envisage toujours de faire mieux. Je pense que ce dimanche, nous sommes en mesure d’ajuster les réglages pour gagner ces deux, trois dixièmes par tour qu’il nous manque pour jouer la victoire. »

Une fois qu’Andrea Locatelli (Yamaha Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team) s’était emparé ,lors de la Superpole, de la pole position sans coup férir, il devançait sur les grilles de départ des deux courses Jules Cluzel (GMT94 Yamaha), Philipp Öttl (Kawasaki Puccetti Racing), Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing), Isaac Viñales (Yamaha Kallio Racing), Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) et Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse). Andy Verdoïa (bLU cRU WorldSSP by MS Racing) partait treizième.

Au moment du départ de cette Course 2, la température de l’air était de 33° et celle du revêtement de la piste de 54°. Peter Sebestyen avait déclaré forfait en raison d’une commotion cérébrale.

Axel Bassani (Soradis Yamaha Motoxracing) percutait Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse) pendant le tour de chauffe, n’ayant pas regardé devant lui. Personne n’était blessé, et le départ était retardé après présentation du drapeau rouge. Après sa disqualification à Phillip Island (sans qu’il ait été responsable), le Napolitain de Rosa était de nouveau victime d’une incroyable malchance.

Pendant que les commissaires nettoyaient la piste, les mécaniciens de l’équipe MV Agusta Reparto Corse réparaient très rapidement la F3 de Raffaele de Rosa. Axel Bassani ne prenait pas le départ. La distance de la course était réduite à 11 tours.

Le plus rapide à s’élancer lors de l’extinction des feux était Andrea Locatelli, qui précédait Jules Cluzel, Philipp Öttl, Corentin Perolari, Manuel Gonzalez, Lucas Mahias et Isaac Viñales.

Le plus rapide à s’élancer lors de l’extinction des feux était Andrea Locatelli, qui précédait Jules Cluzel, Philipp Öttl, Corentin Perolari, Manuel Gonzalez, Lucas Mahias et Isaac Viñales.

Locatelli creusait immédiatement un écart impressionnant, avec 0.7 d’avance à la fin du premier tour. Cluzel deuxième devançait Öttl, Mahias, Perolari, Gonzalez et Viñales. Verdoïa pointait seizième.

Locatelli continuait à distancer ses adversaires, avec Cluzel deuxième à 1.1, devant Öttl, Mahias et Perolari. Hikari Okubo chutait et était transporté au PC médical. Il n’y avait plus de Honda en course.

A la mi-course, Locatelli possédait 1.5 d’avance sur Cluzel et semblait stabiliser son écart. Cluzel avait 0.2 d’avance sur Öttl, qui possédait le même avantage sur Mahias, avec ensuite Perolari à 1.8.

Les positions restaient identiques pour Locatelli et Cluzel, mais Mahias passait troisième devant son coéquipier Öttl, Viñales, de Rosa et Perolari.

Locatelli augmentait encore son avance à plus de 3 secondes, suivi par Cluzel, Mahias et Öttl. 3 secondes plus loin venaient de Rosa, Viñales, Perolari, Odendaal et Soomer. Verdoïa était quinzième.

A deux tours de la fin, Mahias attaquait Cluzel pour la deuxième position, 3.014 derrière Locatelli. Öttl résistait à de Rosa pour la quatrième place, avec Perolari septième. Locatelli l’emportait finalement devant Jules et Lucas, puis Öttl, de Rosa, Perolari et Viñales, avec Verdoïa quinzième.

Résultats de la deuxième course :

Crédit classements : Worldsbk.com / Dorna

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © Worldsbk.com / Dorna, Circuit de Jerez – Ángel Nieto



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Locatelli, Jules Cluzel, Lucas Mahias