En faisant le triste bilan d’une première course à Laguna Seca terminée au cinquième tour les quatre fers en l’air, Álvaro Bautista se demandait comment il avait pu en arriver là. L’Espagnol débutant dans la catégorie Superbike a d’abord écrasé de sa domination l’entame de saison avec une Ducati Panigale V4 R toute nouvelle. Mais le voilà maintenant avec 49 points de retard sur Jonathan Rea et sa Kawasaki après être tombé successivement à Jerez, Misano et Donington…

Un véritable renversement de situation qui a mis sous l’éteignoir un stand Ducati jusque-là frappé du sceau de l’euphorie. Décidément, rien n’est jamais acquis. Et le pire c’est que Bautista ne comprend pas : « je ne peux pas vraiment l’expliquer, j’ai roulé dans le groupe de tête et je n’ai pas poussé trop fort » a déclaré l’équipier de Chaz Davies qui a en revanche retrouvé le podium à Laguna Seca.

« J’ai roulé derrière Chaz et j’ai soudainement perdu l’avant. C’est très décevant, parce que Chaz et moi sommes très forts ce week-end. Je ne sais pas ce qui s’est passé. On dirait que la chance du début de saison a disparu. Nous sommes rapides, mais parfois vous avez aussi besoin de chance » précise l’Espagnol au moral touché.

« Nous savons que nous sommes rapides et que nous pouvons nous battre pour la victoire dans presque toutes les courses » explique l’ancien du MotoGP. « Le sentiment n’a pas changé, mais je me sentais beaucoup mieux ce samedi que vendredi ou à Donington » note-t-il. « Nous étions assez rapides pour la victoire ».

« La moto a des forces et des faiblesses et je pense que les forces l’emportent sur le moment » se persuade Bautista. « Tout est possible, j’avais un gros avantage au début, maintenant nous sommes en retard, mais tout peut changer, nous devons rester concentrés, nous devons essayer d’améliorer la moto, je dois travailler sur moi-même, je dois essayer ». Et il termine : « être Champion du Monde, ce n‘est pas seulement être le plus rapide, il faut en avoir l‘expérience, la concentration, c’est une combinaison de choses. Beaucoup de pilotes sont rapides, mais il faut être plus que rapide ».

On rappellera qu’entre Álvaro Bautista et Ducati, rien n’est encore signé en vue de 2020.

Classement de la Coupe du monde WSBK après Laguna Seca, manche 1 :
1. Jonathan Rea (Kawasaki), 401 points
2 Álvaro Bautista (Ducati), 352
3 Michael van der Mark (Yamaha), 215
4 Alex Lowes (Yamaha), 203
5 Leon Haslam (Kawasaki), 187
6. Toprak Razgatlioglu (Kawasaki), 169
7. Tom Sykes (BMW), 152
8. Chaz Davies (Ducati), 150
9. Marco Melandri (Yamaha), 131
10. Sandro Cortese (Yamaha), 98

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team