Un Qatar en début de saison, trois courses en Espagne et l’Allemagne au programme avec le site d’Oschersleben sont les originalités du nouveau calendrier d’une saison 2020 de WSBK. 13 meetings restent au programme. Voici les détails…

Le calendrier de la Coupe du Monde Superbike 2020 comprend à nouveau 13 événements. Outre trois courses en Espagne, nous en retrouvons une en Allemagne à la Motorsport Arena Oschersleben. Les festivités commenceront le 28 février à Phillip Island en Australie. Les lundi et mardi précédents, le premier test officiel de Dorna pour les classes Superbike et Supersport se dérouleront sur le même circuit.

Sur le chemin du retour de l’Australie, deux semaines plus tard aura lieu le Qatar. Contrairement aux dernières années, on ne roulera pas du jeudi au samedi, mais comme partout ailleurs du vendredi au dimanche.

L’Europe ouvrira sa série de courses avec Jerez. Le Championnat du Monde Supersport 300 sera également présent pour la première fois. En avril , il faudra pas se découvrir d’un fil avec Assen, dans l’espoir qu’il ne neige pas comme cette année. Ensuite, il y aura une pause de trois semaines jusqu’au 10 mai avec Imola et deux semaines plus tard à Aragón. Misano est à nouveau à la mi-juin et Donington Park le premier week-end de juillet.

Un mois plus tard, le championnat du monde de moto proche de la production revient en Allemagne après deux ans d’absence. En 2017, le Lausitzring était en course et pour 2020, un contrat a été signé avec le Motorsport Arena Oschersleben, à 30 kilomètres au sud-ouest de Magdebourg – avec une option de prolongation.

Il y aura ensuite une pause estivale de cinq semaines, jusqu’au début du mois de septembre, où la rentrée se fera à Portimão, en Algarve. Du 18 au 20 septembre, le troisième événement espagnol se déroulera sur la piste du Grand Prix de Barcelone. Le promoteur Dorna, ainsi que les équipes d’usine de Kawasaki et Honda basées à Barcelone, sont convaincus de faire de l’événement dans la métropole un succès. La dernière course européenne aura lieu à Magny-Cours le dernier week-end de septembre, la finale de la Coupe du monde se jouera en Argentine deux semaines plus tard.

Outre Buriram en Thaïlande, la course populaire de Laguna Seca en Californie est étonnamment absente. Avec le nouveau promoteur local, aucun accord n’a été conclu. Oschersleben et Barcelone remplacent ces deux courses coûteuses à l’étranger.

Le Championnat du monde Supersport 300 est représenté dans toutes les épreuves sauf celles d’Australie, du Qatar et d’Argentine.

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :