La saison précédente, le team Bardahl Evan Bros avait dominé les débats avec ses Yamaha dans le championnat WSS. Cette année, c’est encore mieux avec un Locatelli venu du Moto2 et qui a déjà en main son sort. Il lui suffit en effet de finir second jusqu’au terme de cette campagne pour être titré. Mais l’Italien continue à enfiler les victoires comme d’autres les perles. Et ça agace. Si fort que la FIM est venue rendre visite à l’équipe pour un contrôle…

Le team Bardahl Evan Bros a apparemment trouvé une recette magique pour faire voler sur la piste une Yamaha R6. Un charme sous lequel d’autres équipes dotées de la même moto aimerait partager. Et qui s’interrogent. Christophe Guyot du GMT94 avec Jules Cluzel en pointe déclarait ainsi dans nos colonnes : « tout d’abord, le pilote est certainement très bon. Ensuite, nous n’avons pas à juger les performances de sa Yamaha. C’est à la FIM d’évaluer. Le règlement ne permet pas de faire la différence entre les motos, quelles que soit la marque. »

La FIM, justement, par le biais de son staff technique, a demandé à l’équipe Bardahl Evan Bros d’ouvrir les moteurs de la Yamaha R6, afin d’évaluer s’ils étaient conformes aux règlements exigés par le Championnat. On rappellera que ce sont les contrôles de routine traditionnels auxquels toutes les équipes sont soumises tout au long de la saison.

« Nous voulons continuer à obtenir d’excellents résultats »

À l’issue de l’enquête menée, aucun aspect conflictuel n’est apparu, à tel point que les moteurs ont été jugés réguliers. La domination de cette équipe est donc à chercher ailleurs. Et elle se poursuit encore en Aragon, puisque vendredi, Locatelli a de nouveau survolé ses adversaires. Avec ce commentaire déprimant pour la concurrence : « les conditions étaient très différentes de celles du week-end dernier, étant donné que la température a considérablement augmenté. Mais la confiance avec la moto était toujours optimale. Nous nous sommes améliorés dans les deux séances, et en FP2 j’ai également pu garder un bon rythme pendant plusieurs tours, ce qui est très positif pour la course ».

L’Italien termine : « samedi, nous allons essayer d’être les plus rapides en Superpole, puis essayer de gagner dans la Course 1. L’équipe et moi sommes conscients que nous sommes à un excellent niveau, nous travaillons de la bonne manière et nous voulons continuer à obtenir d’excellents résultats ».

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Locatelli