Entre le pilote Danny Kent et son ex-patron, les relations tournent au je t’aime moi non plus depuis la capitulation en rase-campagne du Britannique à Austin. Un abandon de poste en plein Grand Prix pour finalement rebondir chez KTM pour des retrouvailles avec le Moto3. Comme un retour au bercail, aux premières amours. Danny Kent a déjà précisé qu’il n’avait rien à reprocher à Stefan Kiefer. Ce dernier a répondu sur Speedweek que lui non plus… Enfin presque !

La fin de l’histoire entre le team Kiefer et Danny Kent, c’est un épilogue qui aime durer. La raison de cette fin d’aventure brutale avec la Suter et le Moto2 est un mystère que l’Anglais ne veut pas révéler. Mais l’Allemand responsable du team éponyme, lui, donne des indications assez précises.

Stefan Kiefer nous éclaire en fait sur un pilote au talent certain mais qui vit sur ses acquis. Pour parler poliment. Sur Speedweek, il précise : « avec le seul talent, vous n’existez plus très longtemps actuellement en Moto2. C’est sans doute la raison principale de sa décision. Le talent, il l’a mais ce n’est plus suffisant pour être compétitif et gagner des courses. Il faut à présent vivre pour la moto. Son problème, c’est la condition physique, le mental et son approche ».

Pour bien se faire comprendre, il compare avec celui qui est resté dans le box : Dominique Aegerter : « Domi est très professionnel, il essaie toujours de donner le meilleur. A Austin, il a très bien piloté pour prendre la cinquième place et il n’était pas loin de la quatrième. C’était une attitude très importante à ce moment-là pour l’équipe avec ce que nous venions de vivre avec Danny. On a pu montrer la valeur du team et de la Suter ».

Danny Kent ne force donc pas son talent. D’où le retour en Moto3 : « c’est une catégorie qui ne demande pas autant. Alors qu’il y retourne ne me surprend pas. C’est pour lui car certaines choses n’y sont pas aussi importantes. Mais je pense que ça va lui coûter la suite de sa carrière vers le Moto2 et le MotoGP ».

Aki Ajo saura-t-il faire de Danny Kent ce combattant qui semble être absent ? Danny Kent aurait tout intérêt à se remettre en question en rejoignant une structure aussi engagée en Moto2 alors que l’emprise KTM s’étend jusqu’au MotoGP.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Danny Kent

Tous les articles sur les Teams :