Finir cette première FP1 de la saison 2017 à 1,5 seconde du meilleur chrono serait déjà un résultat très satisfaisant pour un Rookie. Mais terminer huitième, à 8/10 d’un Marc Márquez second, est plus qu’encourageant pour un Johann Zarco qui, rappelons le, est par ailleurs un des rares pilotes à ne pas avoir chuté durant l’intersaison.

Pour son passage en classe supérieure, le Français a mis en application son habituelle et progressive façon de travailler, même si la faible durée dans le temps du potentiel maximum de ses pneus ne lui rend pas la tâche facile.

Néanmoins, comme il le dit dans son communiqué officiel, son objectif sera pour vendredi de se rapprocher de l’extraordinairement véloce Maverick Vinales : ” l’objectif de demain sera de réduire l’écart avec Vinales, car il est le meilleur et également un pilote Yamaha. Donc, bien qu’il ait plus d’expérience, je pourrais rester à l’intérieur du top 10 si je peux me rapprocher de lui, et c’est important pour le reste du week-end. “

Mais, comme à notre habitude, nous reportons également ici l’intégralité de la conférence de presse qu’il a donnée dans l’hospitalité du team Monster Yamaha Tech 3 à l’issue de cette première journée au Qatar.


Johann Zarco : “Pour cette première journée, je suis content que l’on ait planifié avec le team d’essayer quelques bons pneus, car on ne sait jamais si on ne va pas avoir du mauvais temps pour les seconde et troisième séances, et c’est donc plutôt bien d’être déjà dans le top 10 maintenant.

Quand j’ai commencé, l’adhérence de la piste n’était pas si bonne que lors des tests mais je n’étais pas loin du rythme. Je veux dire que je pouvais être proche des plus rapides et ce n’était pas si facile car la moto avait un peu de mouvements sur la piste puisque celle-ci n’était pas très bonne. La moto bougeait et, comme toujours lors de la première séance, j’ai un peu de mal, Puis, peu à peu, j’ai trouvé de bonnes sensations et pris de bonnes informations, et nous avons de bonnes pistes à travailler s’il fait sec demain.

Sinon, rien de spécial. Vinales a été extrêmement rapide, donc je pense que la piste est bonne, même si je pense qu’elle n’était pas aussi bonne que pendant les tests, Il est déjà aussi rapide que lors des tests mais je pense qu’il a été capable d’utiliser le pneu tendre dès le premier tour. Pour le moment, c’est mon point faible. Quand j’ai un pneu neuf, j’ai besoin de deux tours pour bien le comprendre, mais après deux ou trois tours il est déjà moins performant que lors du premier tour. C’est toujours bien de prendre son temps mais si vous voulez vraiment aller de plus en plus vite, il est nécessaire que j’ai un rythme plus rapide lors du premier tour. “

Vous partagez les datas avec Jonas, et vous êtes très proches tous les deux…

“Je n’ai pas encore bien regardé car nous descendons juste de moto, mais nous sommes pas mal. Il est aussi parfois bien de regarder les pilotes officiels mais nous avons plus de tours pour voir notre coéquipier. Il n’avait pas les mêmes pneus donc je pense que je peux apprendre de lui comme il peut apprendre de moi, et peut-être que cela peut être très bon pour la saison (rires). “

Quelles ont été vos sensations pour cette première séance officielle par rapport au test ?

” Pas de stress. Certains pilotes peuvent avoir du stress mais mon plus grand stress a eu lieu l’année dernière car j’étais le champion et tout le monde m’attendait. J’étais bien plus nerveux que ce que je suis actuellement. “

Apprendre à utiliser un nouveau pneu MotoGP demande beaucoup de temps ?

” Il faut beaucoup de confiance, beaucoup de confiance. Il faut tout de suite attaquer, et moi j’ai besoin de prendre la mesure. Même si tu prends la mesure en trois tours, on peut dire que c’est déjà bien, mais il faut savoir la prendre dans le tour de chauffe. Quand on le fait ça va, mais c’est vraiment beaucoup de confiance pour y aller. Moi j’ai besoin de freiner de plus en plus fort, et de plus en plus fort, et après j’atteins ma limite, mais l’avoir tout de suite, dès le premier tour, il faut vraiment se lâcher et faire ultra confiance à la moto, et comme c’était quand même une première séance depuis 10 jours, j’ai eu un petit peu de mal à effectuer ça. “

Est-ce que le vent était très gênant ?

” On ne le sentait pas énormément. Et la moto est quand même suffisamment lourde et stable pour ne pas avoir de problèmes avec le vent. “

Par rapport aux essais, tu as retrouvé les mêmes sensations tout de suite ?

” Pas exactement les mêmes sensations, mais j’ai été agréablement surpris de ne pas être loin de mes chronos des tests, et ça c’était donc le plus positif. Je sens que la piste est un peu plus glissante, surtout au niveau de l’avant dans les virages, l’avant peut partir un peu, mais la bonne chose c’est que Vinales a fait un super chrono, ce qui veut dire que les conditions sont quand même suffisamment bonnes pour prendre confiance sur la moto. Il a la même moto que moi et ça fait une bonne référence pour se dire « va-y, ça tient ». “

En tant que nouveau pilote, tu es loin du compte ?

” Non, on a l’avantage du roulage d’il y a 10 jours et c’est l’avantage de la Yamaha : elle est très homogène. Comme dit Laurent, « si tu touches la moto c’est vraiment pour aller chercher les derniers dixièmes, mais avant, travaille sur toi-même ! ». “

Classement Qatar J1 :

1. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 54.316s [Lap 17/18] 335km/h
2. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 54.912s +0.596s [17/18] 338km/h
3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 55.210s +0.894s [15/16] 338km/h
4. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 55.587s +1.271s [15/15] 333km/h
5. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 55.607s +1.291s [15/17] 343km/h
6. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 55.624s +1.308s [16/16] 334km/h
7. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 55.639s +1.323s [15/15] 334km/h
8. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 55.792s +1.476s [17/18] 334km/h
9. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 55.799s +1.483s [18/18] 340km/h
10. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 55.872s +1.556s [14/15] 332km/h
11. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 55.873s +1.557s [5/17] 343km/h
12. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 56.000s +1.684s [16/16] 340km/h
13. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 56.027s +1.711s [16/17] 335km/h
14. Alvaro Bautista ESP Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP16) 1m 56.128s +1.812s [17/19] 344km/h
15. Karel Abraham CZE Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP15) 1m 56.399s +2.083s [14/14] 338km/h
16. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 56.419s +2.103s [8/15] 342km/h
17. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 56.453s +2.137s [10/16] 335km/h
18. Alex Rins ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 1m 56.502s +2.186s [15/16] 335km/h
19. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 56.725s +2.409s [17/18] 336km/h
20. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 56.725s +2.409s [13/14] 342km/h
21. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 57.630s +3.314s [11/16] 335km/h
22. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 57.887s +3.571s [12/14] 331km/h
23. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 58.114s +3.798s [17/17] 333km/h

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3