Michelin et Maverick Viñales ont remporté le Gran Premio Motul de la República Argentina à Termas de Rio Hondo. Le pilote Movistar Yamaha MotoGP a signé sa seconde victoire consécutive cette saison.

Viñales est parti de la 6e place sur la grille après les qualifications pluvieuses de la veille, et s’est rapidement retrouvé parmi les leaders alors que le champion en titre Marc Marquez (Repsol Honda Team) avait pris le meilleur envol. Le poleman a mené la course jusqu’au 4e tour où il a commis une erreur et a chuté. Maverick Viñales – qui revenait sur le leader – a hérité de la première place et l’a conservée jusqu’au bout, signant le meilleur tour en course au 12e passage. Viñales a remporté sa seconde victoire avec sa nouvelle équipe, du jamais vu depuis Kenny Roberts Jr. Chez Suzuki en 1999, déjà avec Michelin.

Derrière, son équipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a conclu son 350e Grand Prix à la 2e place après une féroce bataille avec Cal Crutchlow (LCR Honda). Valentino est parvenu à prendre l’avantage sur le Britannique en fin de course. Troisième, Crutchlow a également remporté le prix du First Independant Team Rider. Alvaro Bautista a terminé au 4e rang sur sa Ducati, égalant le meilleur résultat jamais obtenu par Pull&Bear Aspar Team l’an passé. Les rookies Johan Zarco (Monster Yamaha Tech 3) et Jonas Folger (Monster Yamaha Tech 3) ont pris les 5e et 6e places, devant les pilotes OCTO Pramac Racing, Danilo Petrucci (7e) et Scott Redding (8e). Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) et Karel Abraham (Pull&Bear Aspar Team) complètent le top-ten.

Sous un ciel couvert, 61 223 spectateurs ont assisté à la course autour du circuit de 4,806 km. La météo fut changeante tout le week-end. Le chaud soleil du vendredi a permis aux pilotes de signer des chronos impressionnants et de passer en revue toute la gamme de pneus MICHELIN Power Slicks ; la pluie du samedi les a conduits à tester les MICHELIN Power Rain et là aussi les chronos furent très impressionnants. Ce week-end, les 10 pneus différents proposés par Michelin ont roulé. Pour la course, les pilotes avaient opté pour un mix entre medium et hard avec de nombreuses combinaisons différentes.

Michelin va se rendre en Amérique du Nord pour la 3e manche du championnat, à Austin (Texas), où la course s’annonce passionnante dimanche 23 avril.

Maverick Viñales – Movistar Yamaha MotoGP :

« Nous avons fait du bon boulot ce week-end au niveau des pneumatiques, notamment avec Pascal qui s’occupe de nous chez Michelin. On a travaillé dur et on savait que notre choix de pneus ce matin était le bon. Les pneus m’ont offert un super grip tout au long de l’épreuve. Michelin fait du bon travail, je suis vraiment heureux et très en confiance en ce moment. »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP, Michelin Motorsport :

« Le week-end a été bon pour nous en Argentine et nous sommes satisfaits des résultats obtenus. Le premier jour, les températures étaient relativement élevées, mais tous les pneus étaient performants. On a pu le voir avec des chronos impressionnants malgré une piste encore « verte ». Nous avons eu aussi de bonnes performances samedi sous la pluie, notamment avec Marc Marquez qui a signé la pole position. Aujourd’hui, les pilotes ont choisi différentes combinaisons de slicks medium et hard à l’avant et à l’arrière, ce qui souligne le vaste choix proposé aux teams. Nous gardons beaucoup de positif de Termas, un circuit difficile que l’on avait coché cette année pour faire un grop step en avant dans nos performances. Je pense que nous y sommes parvenus et on reviendra l’an prochain encore plus forts. Place à Austin désormais, un autre circuit très exigeant où l’on n’avait pas fini le boulot en 2016. Nous y serons avec une gamme compétitive. »

tyres-selection

33940345915_4ffd729fce_h



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP